1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 12h30 - Coronavirus : forte affluence aux tests de dépistage à Marseille

L’institut hospitalo-universitaire de La Timone à Marseille propose un dépistage gratuit au coronavirus aux patients qui le souhaitent. Plus de trois heures de queue étaient nécessaires pour l'effectuer lundi 23 mars.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Coronavirus : forte affluence aux tests de dépistage à Marseille Crédit Image : Étienne Baudu/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et Etienne Baudu

Une foule immense de patients inquiets par l'épidémie de coronavirus afflue vers l’institut hospitalo-universitaire de La Timone, à Marseille. En respectant la règle d'un mètre minimum de distance de sécurité, les habitants de la cité phocéenne patientent pendant trois longues heures avant de pouvoir se faire dépister du Covid-19.

Munis de leur carte d'identité, les patients - distingués en deux files avec ceux qui présentent des symptômes d'un côté et ceux qui n'en ont pas de l'autre -, effectuent ce test gratuitement et recevront les résultats dans les 48 heures qui suivent l’examen. Ce test consiste à plonger un coton-tige au fond d'une narine puis de la disposer dans un tube. Si il s'avère positif, le patient est alors rappelé par le personnel médical.

Rémi, qui est venu se faire dépister, est convaincu, comme beaucoup de patients, par cette méthode : "On a entendu parler du professeur Raoult et il a dit qu'on pouvait venir se faire dépister à notre libre arbitre. C'est une très bonne chose, je pense qu'on aurait dû le faire plus tôt, cela aurait pu limiter le nombre de décès ou l'instauration du confinement".

À écouter également dans ce journal

Faits divers - Deux médecins généralistes originaires du Haut-Rhin et de Moselle sont décédés dimanche 22 mars des suites d'une contamination au Covid-19. Jean-Marie Boegle et Sylvain Welling étaient respectivement âgés de 66 ans et 60 ans.

À lire aussi
Angela Merkel et Emmanuel Macron, le 7 septembre 2018 coronavirus
Union européenne : quel avenir pour le plan de relance Macron Merkel ?


Santé - Si la chloroquine a donné des signes d'efficacité selon une étude chinoise récente, elle n'est pas pour autant validée comme traitement par les autorités scientifiques et sanitaires internationales. Plusieurs experts expliquent qu'en consommer sans avis médical peut se révéler dangereux.

Sport - Le Comité international olympique a évoqué la possibilité d'un report des Jeux Olympiques de Tokyo, initialement prévus du 24 juillet au 9 août, mais ont écarté l'idée d'une annulation. Les responsables se donnent encore quatre semaines pour se décider.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Hôpitaux Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants