1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les actualités de 6h - Méningite : 1 Français sur 2 croit à tort à un diagnostic facile
1 min de lecture

Les actualités de 6h - Méningite : 1 Français sur 2 croit à tort à un diagnostic facile

C'est une maladie qui peut tuer en moins de 24 heures et pourtant la méningite est souvent diagnostiquée trop tard.

Une salle d'attente d'un hôpital (image d'illustration)
Une salle d'attente d'un hôpital (image d'illustration)
Crédit : AFP PHOTO / FRED DUFOUR
Méningite : 1 Français sur 2 croit à tort à un diagnostic facile
10:02
Méningite : 1 Français sur 2 croit à tort à un diagnostic facile
10:03
Thomas Pierre

En cette journée mondiale contre la méningite, un sondage révèle la méconnaissance du grand public sur cette pathologie assez rare mais foudroyante et qui touche principalement les enfants et les adolescents. 

Un Français sur deux pense à tort qu'elle se diagnostique facilement. Et 40% sont convaincus que ça se soigne sans problème. Certains symptômes sont connus : la fièvre, les maux de tête, la raideur de la nuque.  Mais chez les nourrissons, c'est plus compliqué comme l'explique le docteur Haas, le chef des urgences pédiatriques du CHU-Lenval de Nice. 

"L'enfant de moins de un an n'a pas de raideur de nuque (...) Il faut se baser sur d'autres symptômes. L'enfant est beaucoup moins tonique, beaucoup moins réactif, beaucoup plus pâle. Il mangera moins. Dès qu'on le prend, il va grogner, gindre", fait savoir ce spécialiste. 

Une infection "fulgurante"

"Il peut y avoir de la fièvre, mais quelquefois cette fièvre n'est pas très élevée. On peut avoir un petit 38 degrés. L'important, ce qu'il faut comprendre, c'est la modification du comportement", explique-t-il. 

À lire aussi

"C'est une infection tellement fulgurante qu'il faut savoir examiner rapidement l'enfant", affirme encore le médecin. Sachez que plus de 544 méningites ont été recensées en 2017. 62 patients sont morts et 20 % ont gardé des séquelles : surdité, insuffisance rénale ou amputation.

À écouter également dans ce journal

Affaire Fillon - Près de deux ans après le début des soupçons d'emploi fictifs, François et Penelope Fillon ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel ce mardi 23 avril. Que devient l'ancien candidat à la présidentielle tombé à cause de l'argent ?

Sri Lanka - L'État islamique a revendiqué, mardi 23 avril, les attentats du dimanche de Pâques au Sri Lanka. 7 personnes seraient impliquées dans ces attaques qui ont fait plus de 360 morts dans des églises et des hôtels de luxe. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/