1 min de lecture Débat

Les actualités de 6h : Emmanuel Macron lance le débat national par un marathon

Le président de la République s'est exprimé devant plus de 600 maires mardi 15 janvier dans l'Eure, pendant plus de 6 heures.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h : Le marathon d'Emmanuel Macron Crédit Image : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost

Le président de la République a lancé hier, mardi 15 janvier, le grand débat national. Cette première réunion en Normandie s'est achevée à 22h10. Plus de 6h30 d'échanges à bâton rompu : tout y est passé. Le chef de l'État, accueilli froidement par les 600 élus, leur a répondu point par point, entrant souvent dans les détails, oubliant l'heure même et assumant sa politique fiscale. Il n'entend pas revenir sur la réforme de l'ISF.

"Il ne faut pas raconter des craques, c’est pas parce qu’on remettra l’ISF comme il y a un an et demi que la situation d’un seul "gilet jaune" s’améliorera. Ça c’est de la pipe. Ce que je sais c’est que si je le faisais demain, les quelques-uns qui étaient en train de revenir, de créer de l’emploi, ils diraient ‘bon celui-là il est comme les autres dès qu’il y a un coup de grisou il remballe ses idées et il est reparti", a déclaré Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a été très méfiant sur le référendum d'initiative citoyenne (RIC).  "On peut prendre des décisions populaires par référendum" dit-il "mais rarement des décisions difficiles», attention à ne pas tuer la démocratie parlementaire".

À écouter également dans ce journal

Limitation à 80km/h -  Emmanuel Macron s'est montré prêt à des concessions sur les 80km/h. "Je suis ouvert au débat", a-t-il dit, "s'il y a des propositions intelligentes et tout aussi efficaces pour la sécurité routière". Il laisse entendre que les limitations pourraient être décidées localement.

Brexit – La Grande Bretagne plonge un peu plus dans l'inconnu. L'impasse est totale après le rejet de l'accord sur le Brexit. Vote sans ambiguïté à la Chambre des communes : 432 députés ont voté contre,  202 seulement l'ont approuvé.

À lire aussi
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 20 novembre 2020. assemblée nationale
"Sécurité globale" : la mesure controversée adoptée par l'Assemblée avec des garanties

PMA - La mission parlementaire sur la prochaine loi bioéthique préconise d'ouvrir la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes seules avec un remboursement de la Sécurité sociale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débat Normandie Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants