2 min de lecture Emmanuel Macron

Les actualités de 12h30 - Emmanuel Macron interpellé de nouveau sur le prix des carburants

Le chef de l'Etat a été de nouveau confronté aux critiques et aux encouragements en déambulant dans les rues de Charleville-Mézières ce mercredi 7 novembre avant un Conseil des ministres décentralisé.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
RTL Midi du 07 novembre 2018 Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Christelle Rebière
Christelle Rebière et Sarah Ugolini

L'ambiance est décidément tendue autour d'Emmanuel Macron ce mercredi 7 novembre. Il a retrouvé ce matin l'équipe d'Édouard Philippe pour un Conseil des ministres à la Préfecture de Charleville Mezières. Un lieu qui avait abrité l'état-major allemand durant la Première guerre mondiale. À son arrivée, il a été rattrapé par la grogne sur les carburants. 

"Je sais qu'il y a des gens qui râlent. Je tiendrai bon", a réaffirmé Emmanuel Macron, de nouveau interpellé par des habitants de Charleville-Mézières sur la hausse des prix des carburants avant la tenue d'un Conseil des ministres décentralisé. "Macron démission !" d'un côté, "Soyez courageux, ne lâchez pas" de l'autre : le chef de l'État a été de nouveau confronté aux critiques et aux encouragements en déambulant dans les rues de la préfecture des Ardennes. 

Je sais qu'il y a des gens qui râlent"

Emmanuel Macron à Charleville-Mézières
Partager la citation

"Je suis avec vous et je continuerai. Je sais qu'il y a des gens qui râlent", a-t-il déclaré. "Je tiendrai bon, ne vous inquiétez pas", a jouté le président en appelant ses partisans à "expliquer les choses, car sinon on n'entend que les râleurs". "Servez les Français, monsieur le président !", "Vous êtes un escroc", "Attendez le 17 (novembre), vous allez voir", a-t-on pu entendre parmi les critiques lancées par des personnes sur le passage du président. 

À lire aussi
Les maires présents au 100e Congrès des Maires français le 23 novembre 2017 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. maires
Les actualités de 6h30 - Macron absent au Congrès des maires de France, les édiles furieux

Un mouvement de protestation contre la hausse de la fiscalité des carburants a été prévu le 17 novembre, soutenu par différents partis d'opposition. Comme la veille à Verdun (Meuse), Emmanuel Macron a de nouveau expliqué que "les trois-quarts de l'augmentation" des prix des carburants étaient dûs à "la hausse des prix mondiaux" du pétrole

Avec la remontée des cours du brut, depuis un an les cours du gazole ont grimpé de 35% et ceux de l'essence de 28%, tandis que la marge de distribution a progressé d'environ 40%. Cela reflète notamment l'évolution des coûts de transport et la répercussion par les distributeurs de nouvelles obligations de financement d'opération d'économies d'énergie.

À écouter également dans ce journal :

Polémique - Emmanuel Macron a choisi l'itinérance mémorielle pour saluer le centenaire de la Grande Guerre. Un hommage sera rendu samedi 10 novembre aux Invalides aux Maréchaux de la Première Guerre mondiale, dont le maréchal Pétain. C'était l'homme de Verdun avant d'être celui de Vichy pour le chef de l'État qui justifie ce choix. Pour Macron, "le maréchal Pétain a été pendant la Première guerre mondiale, aussi, un grand soldat"

Fait divers - 48 heures après l'effondrement de deux immeubles vétustes à Marseille chaque heure compte. Un sixième corps a été retiré des décombres, mais il pourrait y avoir encore deux personnes dans les gravats.

Justice - Le projet de réforme de la Justice est actuellement examinée par le Parlement et une mesure a retenu l'attention. Un amendement prévoit en effet qu'une victime puisse savoir ce que devient son agresseur en tant réel. Un sms pourrait l'avertir de sa remise en liberté. 

Voile - Sur la Route du Rhum, François Gabart continue de creuser l'écart en tête de la flotte devant Francis Joyon. Thomson est troisième sur son monocoque. Quant à Armel Le Cléac'h récupéré hier soir par un bateau de pêche après avoir chaviré, il fait route vers l'Espagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Carburants Ardennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795471206
Les actualités de 12h30 - Emmanuel Macron interpellé de nouveau sur le prix des carburants
Les actualités de 12h30 - Emmanuel Macron interpellé de nouveau sur le prix des carburants
Le chef de l'Etat a été de nouveau confronté aux critiques et aux encouragements en déambulant dans les rues de Charleville-Mézières ce mercredi 7 novembre avant un Conseil des ministres décentralisé.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-actualites-de-12h30-emmanuel-macron-interpelle-de-nouveau-sur-le-prix-des-carburants-7795471206
2018-11-07 13:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G8HEys4t5vZ--sDAH6_zgg/330v220-2/online/image/2018/1107/7795473880_emmanuel-macron-a-charleville-mezieres-mercredi-7-novembre-2018.jpg