3 min de lecture Le journal

Le journal de 6h30 : sur les migrants, la députée REM Sonia Krimi s'oppose au gouvernement

De nombreux députés de la majorité n'approuvent pas les déclarations du gouvernement sur l'accueil des migrants. Ils fustigent les contrôles dans les centres d'accueil et l'allongement du temps de rétention pour les demandeurs d'asile.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 6h30 : Accueil des migrants : vives tension chez les députés LREM Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier et Jérôme Chapuis

Le Premier ministre Édouard Philippe va tenter de rassurer sa propre majorité sur la question de l'accueil des migrants. Il y a du travail, à en juger par les propos tenu par la députée REM Sonia Krimi : "Tous les étrangers de France ne sont pas d'indélicats fraudeurs aux aides sociales, a-t-elle déclaré mardi 19 décembre à l'Assemblée Nationale. Dire le contraire c'est joué avec les peurs. Les centres de rétention deviennent des centres de détention et sont indignes de notre République". 

Peut-on contrôler les migrants jusque dans les centres d'accueil ? Faut-il doubler le temps de rétention pour les demandeurs d'asile ? Ces questions divisent la majorité et le malaise était perceptible à l'Assemblée Nationale. La députée Sonia Krimi a été félicitée devant les caméras par le socialiste Olivier Faure : "N'ayez pas honte de ce gouvernement, ne les laissez pas vous conduire là où vous ne voulez pas aller". Hors micro, plusieurs députés en marche reconnaissent que le débat est tendu au sein du groupe. D'autres comprennent les états d'âmes de leurs collègues, comme Aurélien Taché : "Je dis qu'il y a des interrogations et qu'il faut pouvoir y répondre", a déclaré le député REM du Val-d'Oise.

Le patron du groupe Richard Ferrand invite ses troupes à ne pas tomber dans le piège de la polémique et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb explique que la députée Sonia Krimi s'est indignée un peu vite : "Peut-être aujourd’hui ne connait-elle pas encore exactement la situation. Mon devoir est de faire un peu de pédagogie". Pédagogie et surtout autorité, le message de Richard Ferrand est clair : silence et travail. Les députés En Marche sont d'accord pour travailler, mais certains ne veulent plus se taire.

À lire aussi
Une femme passe devant un magasin C&A (illustration) société
Les actualités de 22h : C&A pourrait fermer 14 magasins, 120 postes menacés

À écouter également dans ce journal

- Matignon a loué un Airbus A340 privé pour permettre à Édouard Philippe de rentrer plus vite de Nouvelle-Calédonie. Le coût du voyage : 350.000 euros

- Brice Hortefeux est sous le coup d'une enquête préliminaire pour des soupçons de détournement de biens publics. Il aurait demandé au chauffeur mis à sa disposition par l'État de transporter des membres de sa famille.

- Le Parti Socialiste tourne définitivement la page de la rue de Solférino. Le siège historique a été vendu plus de 45 millions d'euros et le futur propriétaire est une société foncière, Apsys.

- Le suspect de l'affaire Maëlys pourrait être convoqué ce mercredi 20 décembre devant un juge pour une nouvelle affaire, celle de la disparition du caporal Arthur Noyer. Les deux hommes ont fait un trajet commun sur une distance de plusieurs kilomètres, la nuit de la disparition du jeune militaire. 

- La conductrice du bus scolaire percuté par un TER à Millas est de nouveau en garde à vue. Des centaines de témoignages ont été recueillis et l'immense majorité va dans le même sens : le car aurait franchi le passage à niveau alors que les barrières étaient fermées.

- En Catalogne, une invraisemblable campagne prend fin ce mercredi 20 décembre deux mois après la déclaration d'indépendance du parlement local. Carles Puigdemont fait campagne depuis la Belgique, où il a trouvé refuge.

- Grève ce mercredi 20 décembre sur le RER C : la SNCF prévoit deux trains sur trois. La CGT et Sud Rail ont lancé un mouvement reconductible contre la vétusté du réseau et les sous-effectifs. 

- Tous les matchs de cette 19ème journée de ligue 1 se jouent en même temps. L'occasion de vérifier la fiabilité de la goal-line technology.

- La championne de tennis Marion Bartoli entend revenir sur le circuit professionnel, en février prochain à Miami. 

- C'est une course effrénée pour certains retardataires, à quatre jours du Réveillon de Noël. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Politique Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791504833
Le journal de 6h30 : sur les migrants, la députée REM Sonia Krimi s'oppose au gouvernement
Le journal de 6h30 : sur les migrants, la députée REM Sonia Krimi s'oppose au gouvernement
De nombreux députés de la majorité n'approuvent pas les déclarations du gouvernement sur l'accueil des migrants. Ils fustigent les contrôles dans les centres d'accueil et l'allongement du temps de rétention pour les demandeurs d'asile.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-journal-de-6h30-accueil-des-migrants-vives-tensions-chez-les-deputes-rem-7791504833
2017-12-20 07:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8zi2k85cdcD50ESw1orFqQ/330v220-2/online/image/2017/1030/7790733843_edouard-philippe-a-un-meeting-de-la-republique-en-marche-le-8-juillet-2017.jpg