1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 18 h : Les enfants de François Fillon seront entendus jeudi 9 février
2 min de lecture

Le journal de 18 h : Les enfants de François Fillon seront entendus jeudi 9 février

Les enfants de François Fillon seront interrogés jeudi 9 février par les enquêteurs, dans le cadre des soupçons d'emploi fictif qui pèsent également sur l'épouse du candidat.

François Fillon lors de sa conférence de presse, le 6 février 2017
François Fillon lors de sa conférence de presse, le 6 février 2017
Crédit : SIPA
Le journal RTL du 08 février 2017
16:22
Quentin Vinet & La rédaction numérique de RTL

Après le père, après la mère, les enfants Fillon vont être entendus jeudi 9 février, dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs. Marie et Charles Fillon sont convoqués jeudi après-midi par les enquêteurs, à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) de Nanterre. Des enquêteurs qui ont beaucoup de questions à leur poser comme sur leur emploi d'assistant parlementaire effectué auprès de leur père entre 2005 et 2007. 

Marie Fillon a travaillé 15 mois pour François Fillon et a gagné 3.800 euros bruts par mois, alors que son jeune frère Charles lui a succédé au même poste pendant six mois pour 4800 euros bruts par mois. Les enquêteurs se demandent si l'emploi était réel ou pas. Ils étaient à ce moment, tous les deux étudiants en droit et Marie Fillon était à l'école d'avocats. Elle était censée être à plein-temps dans un cabinet d'avocats pour valider son diplôme. 

Deuxième volet qui intéresse les enquêteurs : François Fillon a dit lui-même que Marie Fillon avait travaillé essentiellement à la préparation de son livre, pendant que son fils Charles l'aidait à se préparer à devenir Premier ministre, en 2007. Est-ce que leur rôle peut être considéré comme un poste normal pour des assistants parlementaires ? C'est une des questions que vont tenter d'éclaircir les enquêteurs. 

À écouter également dans ce journal

- La tension semble retombée d'un cran à Aulnay-sous-bois en Seine Saint Denis. Il y a en ce moment les premières comparutions immédiates après 3 nuits émaillées d'incidents.

- Trois policiers sont en garde à vue à Marseille. Ils sont entendus depuis mardi 7 février pour une affaire de vols pendant une intervention.

À lire aussi

- La Cour des comptes sort la calculette. Toutes les finances publiques du pays sont passées au crible et cette année encore la Cour a repéré de l'argent gaspillé. 

- La France mettra-t-elle en place un jour les vaccins à la carte ? Le Conseil d'Etat a décidé ce mercredi 8 février que les trois vaccins obligatoires (la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos), devraient être injectés sans être forcément associés avec les autres. 

- Le porte-avions Charles de Gaulle a été amené ce mercredi 8 février dans un bassin de la base militaire pour une rénovation qui va durer 18 mois, à Toulon. 

- Football : le match entre Bastia et Nantes de la 24e journée de la Ligue 1 est reporté en raison des mauvaises conditions climatiques 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/