1 min de lecture Nucléaire

L'Iran n'est "pas en situation d'avoir l'arme nucléaire", affirme Le Drian sur RTL

INVITÉ RTL - Pour Jean-Yves Le Drian le conflit entre l'Iran et les États-Unis remet en cause l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien. En se retirant de l'accord, les Américains "ouvrent la voie à l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire", selon le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
L'Iran n'est "pas en situation d'avoir l'arme nucléaire", selon Le Drian Crédit Image : Silvère GERARD | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Cassandre Jeannin

Les relations entre les États-Unis et l'Iran se tendent de plus en plus. Une situation qui inquiète Jean-Yves Le Drian notamment car il "remet en cause l'accord de Vienne" sur le nucléaire iranien.  

"Nous avions proposé depuis déjà maintenant deux ans une initiative politique faite par le Président de la République pour qu’on maintienne bien les accords de Vienne qui empêchent l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire, rappelle le ministre de l'Europe et des Affaire étrangère sur RTL. Et on peut imaginer ce que serait la situation aujourd’hui si l’Iran était dotée de l’arme nucléaire".

L'accord de Vienne n'est pas mort, selon le chef de la diplomatie française. "Nous sommes très soucieux de le maintenir, affirme-t-il. L’objectif c’est d’empêcher que l’Iran n’accède à l’arme nucléaire, le moyen c’est l’accord de Vienne à condition qu’il soit en permanence vérifié par l’agence internationale de l’énergie atomique, ce qui est le cas à l’heure où je parle."

"Nous nous voulons rester dans cet accord parce que c’est un accord de sécurité. Il n’est pas suffisant mais il est essentiel", insiste le Jean-Yves Le Drian

Les Iraniens en passe de détenir l'arme nucléaire ?

À lire aussi
Donald Trump le 2 mars 2020 États-Unis
Les États-Unis évoquent un premier essai nucléaire depuis presque 30 ans

"Les États-Unis qui étaient signataires ont décidé de s’en retirer (de l'accord de Vienne). C’est une mauvaise décision parce que, s’en retirant, ils ouvrent la voie à la possibilité pour l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire", souligne le ministre. 

"Les Iraniens ne sont pas en situation d’avoir l’arme nucléaire, selon Jean-Yves Le Drian, mais s’ils poursuivent le détricotage de l’accord de Vienne, alors dans un ou deux ans ils pourraient accéder à l’arme nucléaire."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Iran Jean-Yves LE DRIAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants