1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. L’exécutif annonce un report au 1er juin de la fin de la trêve hivernale
1 min de lecture

L’exécutif annonce un report au 1er juin de la fin de la trêve hivernale

VU DANS LA PRESSE - La ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, va annoncer plusieurs mesures pour limiter les expulsions liées à la crise sanitaire.

La ministre déléguée chargée du Logement Emmanuelle Wargon
La ministre déléguée chargée du Logement Emmanuelle Wargon
Crédit : Ludovic Marin / AFP
Maxime Magnier

L’épidémie de Covid-19 va plonger de nombreux Français dans la pauvreté ou, tout du moins, aggraver la précarité dans laquelle ils se trouvent. Alors, l’exécutif compte agir pour limiter le nombre d’expulsions locatives attendues à la suite de la crise sanitaire. Mardi 2 février, la ministre déléguée chargée du Logement doit ainsi faire plusieurs annonces en ce sens, dont un report de la fin de la trêve hivernale.

"Je peux vous annoncer que la fin de la trêve est repoussée de deux mois et prendra fin le 1er juin au lieu du 1er avril", a expliqué Emmanuelle Wargon au Parisien, ajoutant que cette décision "entraîne aussi une trêve sur les coupures d'énergie suite à des factures de chauffage impayées". "Il me paraît indispensable de prioriser et d'échelonner les expulsions tout en veillant à ne pas expulser sans solution de relogement ou au moins d'hébergement", a poursuivi la ministre déléguée.

Un Fonds national d'aide aux paiements des loyers à l'étude

Elle a aussi indiqué que si la France est "aujourd'hui face à un risque réel de décrochage de ménages en difficulté", "les derniers chiffres de l'Observatoire sur les impayés de loyers ne montrent pas d'explosion, mais une tension sur le nombre des demandes de renseignements". En conséquence, l’État "suit de près l'évolution de la situation", a-t-elle continué pour le journal francilien.

Par ailleurs, selon la ministre déléguée en charge du Logement, les autorités "étudient" la création d'un Fonds national d'aide aux paiements des loyers et des charges. Une idée qui "permet d'harmoniser les aides et les interventions en faveur des ménages en difficulté", a aussi expliqué Emmanuelle Wargon. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/