1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. L'Assemblée nationale va voter le projet de loi sur la santé
1 min de lecture

L'Assemblée nationale va voter le projet de loi sur la santé

REPLAY - Le projet de loi sur la santé porté par la ministre Marisol Touraine est soumis ce mardi au vote solennel en première lecture de l'Assemblée.

La ministre de la Santé Marisol Touraine le 8 avril 2015 à l'Assemblée.
La ministre de la Santé Marisol Touraine le 8 avril 2015 à l'Assemblée.
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Le projet de loi sur la santé est voté ce mardi à l'Assemblée Nationale
01:26
Julien Quelen & Armelle Levy & AFP

Le projet de loi sur la santé et sa mesure phare sur la généralisation du tiers payant vont être soumis au vote des députés de l'Assemblée nationale qui trancheront en début d'après-midi avant qu'il ne soit envoyé au Sénat. Face à l'UMP et à l'UDI qui se prononceront contre, le projet de loi porté par la ministre de la santé Marisol Touraine va donner une nouvelle idée de l'unicité de la majorité

Si la loi est adoptée, la dispense d'avance de frais pour les consultations en ville deviendra "un droit" pour tous les assurés fin novembre 2017, comme promis par François Hollande en 2012. Une date à laquelle il ne sera plus envisageable de "revenir en arrière" selon Marisol Touraine pour qui "la loi a changé pour tenir compte de demandes de médecins". 

L'opposition prête à saisir le Conseil Constitutionnel

Mardi matin, avant le scrutin, les députés croiseront le chemin de plusieurs syndicats de médecins qui, en dehors des nouvelles actions qu'ils promettent, les interpelleront pour leur demander le retrait d'une loi qui donnera lieu à "une médecine sans liberté, sans indépendance, sans secret médical"

De son côté, le président de l'UMP Nicolas Sarkozy juge un texte qui conduira à "une forme de déresponsabilisation de l'assuré social" et à "une surconsommation potentielle d'actes médicaux et de consultations". Le texte ne se limite cependant pas au tiers payant mais traite également du tabagisme, de l'obésité ou encore de l'IVG. En cas d'avis positif de l'Assemblée, l'opposition a déjà fait savoir qu'elle saisirait le Conseil Constitutionnel

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/