2 min de lecture Sexisme

Jouets mixtes : Pannier-Runacher veut rouvrir "le champ des possibles" aux enfants

INVITÉE RTL - Une "charte pour une représentation mixte des jouets" va être signée. Par celle-ci, la secrétaire d'État à Bercy, Agnès Pannier-Runacher, veut offrir aux enfants "des univers beaucoup plus riches et pas stigmatisants."

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Jouets mixtes : Pannier-Runacher veut rouvrir "le champ des possibles" aux enfants Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Paul Turban

Noël est dans trois mois, et cette année, le gouvernement veut placer cette fête sous le signe de l'égalité femmes-hommes. La secrétaire d'État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, va signer ce mardi 24 septembre, avec les professionnels du jouet, une "charte pour une représentation mixte des jouets." Elle entend par ces mesures donner à tous les enfants, filles comme garçons, "l'accès à un univers qui vous rouvre le champ des possibles."

La secrétaire d'État entend lutter contre les stéréotypes qui ont la vie dure, et se renforcent même dans le monde des jouets. "On part d'un constat qu'il y a très peu de femmes dans l'industrie. On s'aperçoit que lorsqu'on remonte à l'origine des causes du peu de femmes dans l'industrie, c'est que les petites filles ne se projettent pas dans la technique, dans la technologie, dans les figures d'ingénieurs. Et ça commence très tôt, avec les jouets."

"Ce qui est important au-delà du bleu et du rose, c'est l'accès à un univers qui vous rouvre le champ des possibles, détaille Agnès Pannier-Runacher. Une petite fille peut avoir envie d'être docteur, et de ne pas avoir l'uniforme ou le déguisement de l'infirmière. Elle n'a peut-être pas envie d'être la princesse, mais d'être le chevalier ou la chevalière et d'aller au combat. Offrons-leur la possibilité d'avoir des univers beaucoup plus riches et pas stigmatisants."

"Et aidons-les derrière à se projeter dans des carrières scientifiques", a ajouté la secrétaire d'État. "Aujourd'hui, vous avez 10 % de femmes qui codent. Cela fait 90 % d'hommes qui font les algorithmes de demain." Pour cela, les industriels et distributeurs de jouets s'engagent à préférer les formules comme "faire comme les grands" plutôt que "faire comme maman" ou "comme papa" et utiliser des visuels neutres.

Il s'engagent aussi à intégrer des jouets scientifiques et des déguisement liés à la technique et la technologie pour les filles et réciproquement, ils devront intégrer des jeux et déguisements liés aux travaux ménagers, activités domestiques et soins pour les garçons. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme Enfants Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants