5 min de lecture Présidentielle 2017

Hologramme, écologie, mobilisation... 6 points à retenir du meeting de Mélenchon

ÉCLAIRAGE - Le candidat de la France insoumise était présent physiquement à Lyon (Rhône) et en hologramme à Aubervilliers, dimanche 5 février.

>
Revivez le double meeting de Mélenchon à Lyon et Paris Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP |
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Il l'a fait. Jean-Luc Mélenchon est le premier homme politique français à avoir tenu un double meeting, en chair et en os à Lyon (Rhône) et sous la forme d'un hologramme à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Selon les organisateurs, le candidat de la France insoumise a rassemblé plus de 18.000 personnes en tout : 12.000 à Lyon et 6.000 près de la capitale.

Jean-Luc Mélenchon a réussi son pari de se dédoubler et le sujet des "frontières de l'humanité" était d'ailleurs au cœur de l'intervention du candidat à la présidentielle. "On va faire un discours très positif, déconnecté de la tambouille politicienne, donner un peu d'oxygène aux gens", avait expliqué Manuel Bompard, son directeur de campagne. Pendant le discours du candidat, l'accent a été mis sur la transition écologique, l'économie de la mer, du numérique, de l'espace ou encore la Culture.

Si le meeting était censé être "déconnecté de la tambouille politicienne", Jean-Luc Mélenchon n'a pas manqué d'adresser quelques pics à ses adversaires candidats à l'élection présidentielle. Emmanuel Macron et Marine Le Pen étaient notamment dans le viseur du député européen. "Où sont leurs programmes ? (...) Expliquez-nous !", a-t-il lancé, s'adressant sans aucun doute à Emmanuel Macron notamment, qui n'a pas encore dévoilé l'intégralité de son programme. "Ce ne sont pas des programmes mais des mesures, avec aucune cohérence", a-t-il taclé.

À lire aussi
Marine Le Pen et Emmanuel Macron le 21 novembre 2017 à l'Élysée société
"Le deuxième tour de 2017, ce n'est pas un accident", assure Jérôme Fourquet

1. L'arrivée du candidat en hologramme à Aubervilliers

L’innovation technologique était peut-être aussi attendue que le discours. Le double virtuel du candidat de la France Insoumise est apparu de façon quasi-synchronisée - avec deux secondes de décalage - à Aubervilliers, aux Docks de Paris en banlieue parisienne. Une première dans la vie politique française.

Le dispositif holographique, voulu par le candidat mordu de nouvelles technologies et très présent notamment sur YouTube, a été préparé par l'entreprise "Adrénaline", pour un coût estimé par l'équipe de Jean-Luc Mélenchon entre 30 à 40.000 euros.

2. Investir dans le maritime

La transition écologique a occupé une longue partie du discours du candidat à l'élection présidentielle. "Nous devons créer l'équivalent en énergies renouvelables de 15 réacteurs nucléaires d'ici 2030", a-t-il proposé. Jean-Luc Mélenchon a insisté sur le potentiel économique que représente la mer et a rappelé que la France dispose de la deuxième plus grande surface maritime au monde. L'investissement dans ce domaine pourrait permettre, selon lui, la création de "300 à 400.000 emplois". Si le candidat entend créer une "université internationale des métiers de la mer, il souhaite également impulser un programme international de dépollution des océans et un traité international sur les eaux profondes.

Aussi, le candidat de la France insoumise propose la création d'un tribunal écologique international "pour que, lorsqu'une plainte veut être déposée, elle puisse l'être auprès de quelqu'un". 

3. Consacrer 1% du PIB à la Culture

"Comment se fait-il que dans notre pays, nous ayons deux millions de personnes dans l'illettrisme ?", s'est demandé le candidat. Il souhaite replacer la Culture au cœur des politiques publiques et a ainsi proposé d'y "consacrer 1% de la richesse nationale". Au lendemain du meeting de Emmanuel Macron qui propose qu'à sa majorité, un jeune reçoive une enveloppe de 500 euros pour les activités culturelles - un "pass culture" - le député européen n'a pas manqué de railler cette proposition. "Je ne sais pas à combien ils se sont mis pour trouver ça", a-t-il ironisé. "Avant de distribuer des chèques pour consommer de la culture, il faut d'abord la produire", a-t-il lancé.

Le candidat "En Marche !" n'est pas le seul à avoir été épinglé par Jean-Luc Mélenchon. La candidate du Front national, qui souhaite que l'école soit payante pour les élèves étrangers, figure aussi dans le viseur. "Qui peut croire qu'une société devient meilleure en augmentant la quantité d'ignorance qu'elle contient ?", a lancé Jean-Luc Mélenchon. "Ce n'est qu'une ignorante qui peut le croire", a-t-il ajouté, s'adressant directement à Marine Le Pen, huée par le public. 


Enfin, si Jean-Luc Mélenchon se pose en défenseur du régime des intermittents du spectacle, il a également insisté sur l'importance du domaine des jeux vidéos en France. Un domaine qui apparaît comme clé pour le candidat : "Le jeu vidéo doit devenir une industrie de pointe de la patrie".

4. À la conquête de l'espace

Jean-Luc Mélenchon, qui entend relancer la conquête de l'espace, a tenu à rappeler que les Français sont les deuxième plus gros contributeurs à la recherche spatiale. "La France n'acceptera pas que l'espace soit privatisé, car c'est ce qui se passe aujourd'hui", a-t-il déploré, s'adressant encore à Emmanuel Macron qu'il accuse d'avoir "privatisé ce qu'il restait de public dans Arianespace".

5. Reprendre le contrôle du "continent numérique"

En l'absence de contrôle, la révolution numérique représente une menace, pour le candidat. "Protection des données privées, neutralité du net, droit à la déconnexion... Tout ça est parti dans le grand tourbillon, il est temps d'y mettre de l'ordre", a-t-il lancé, appelant à reprendre le contrôle du domaine numérique, accaparé par les géants de l'Internet mondial (Google, Apple, Facebook, Amazon...). "Nous ne laisserons pas Microsoft bourrer la tête de nos gosses", a-t-il ajouté. 

"Les nouvelles frontières de l'humanité", c'était le thème de ce meeting. Mais quelles sont-elles, ces nouvelles frontières ? Pour Jean-Luc Mélenchon, un nouveau continent a fait son apparition, celui du numérique. "Un continent qui prend pied en nous, qui reformule nos envies, nos humeurs (...). Ces nouvelles frontières de l'humanité font partie de la campagne présidentielle. Nous sommes là pour nous pencher avec notre niveau de culture, notre incroyable richesse accumulée, nous sommes là pour répondre de nos devoirs (...) C'est ce que nous allons faire si on nous confie le gouvernement du pays", a-t-il assuré.

Autre aspect de la révolution numérique étayé par Jean-Luc Mélenchon : l'"ubérisation" de la société. S'il reconnaît l'utilité de "la collaboration par les plateformes", cela "ne doit pas détruire les métiers ni la juste rémunération", estime le candidat. "L''ubérisation' est un leurre", a-t-il lancé.

6. Une très forte mobilisation

"C'est une extraordinaire démonstration de force que vous êtes en train de faire", a lancé Jean-Luc Mélenchon en arrivant dans la salle. Il faut dire que la mobilisation a été au rendez-vous. Selon les organisateurs, pas moins de 12.000 personnes ont assisté au meeting à Lyon, où le candidat était présent en chair et en os, et environ 6.000 à Aubervilliers pour écouter l'hologramme du candidat. Plus de 18.000 personnes auraient donc assisté à ce meeting.

Qui plus est, Alexis Corbière, le porte-parole du candidat de la France insoumise, n'a pas manqué de souligner que plus de 80.000 personnes ont suivi ce rendez-vous politique via les réseaux sociaux. Un score colossal mais peu étonnant au regard de la communauté numérique que Jean-Luc Mélenchon a réussi à fédérer depuis son entrée en campagne. 

Homme politique le plus suivi sur YouTube, le candidat est aussi extrêmement présent sur les réseaux sociaux, très prisés des jeunes. Ces éléments s'inscrivent parfaitement dans la stratégie du candidat d'employer un discours qui parle aux jeunes générations et ce, autant dans le fond que dans la forme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787088813
Hologramme, écologie, mobilisation... 6 points à retenir du meeting de Mélenchon
Hologramme, écologie, mobilisation... 6 points à retenir du meeting de Mélenchon
ÉCLAIRAGE - Le candidat de la France insoumise était présent physiquement à Lyon (Rhône) et en hologramme à Aubervilliers, dimanche 5 février.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jean-luc-melenchon-hologramme-6-points-a-retenir-7787088813
2017-02-05 18:27:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K33pkEQ_H_h3hqtNCzl7Qg/330v220-2/online/image/2017/0205/7787088942_jean-luc-melenchon-en-double-meeting-a-lyon-et-aubervilliers-le-5-fevrier-2017.jpg