1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉE RTL - Violences faites aux femmes : téléphones grave danger, hébergement, prévention... Les annonces de Moreno
1 min de lecture

INVITÉE RTL - Violences faites aux femmes : téléphones grave danger, hébergement, prévention... Les annonces de Moreno

La ministre déléguée à l’Égalité femmes-hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances révèle de nouvelles mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes, alors qu'ont augmenté les plaintes pour violences conjugales en 2020.

Élisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité et de la diversité
Élisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité et de la diversité
Crédit : Ludovic Marin / AFP
INVITÉE RTL - Violences faites aux femmes : téléphones grave danger, hébergement, prévention... Les annonces de Moreno
05:12
Jérôme Florin - édité par Victor Goury-Laffont

La statistique avait fait réagir : en 2020, les violences conjugales ont augmenté de 10%, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 159.400 victimes, dont 87% de femmes. Au micro de RTL, la ministre déléguée à l’Égalité femmes-hommes, Élisabeth Moreno, a souligné qu'il s'agissait d'une augmentation du nombre de plaintes, ce qui ne signifie pas qu'il y a eu plus de violences.

"Nous devons apprécier le fait que le nombre de plaintes augmente. Les femmes continuent de parler et sont de plus en plus entendues", souligne-t-elle. La ministre a annoncé un renforcement à venir de certains dispositifs existants. "Nous allons à nouveau ouvrir 1.000 places d'hébergements supplémentaires pour les victimes et leurs enfants", a-t-elle annoncé, ce qui constitue une hausse de 80% du nombre de places disponibles depuis 2017. Autre évolution : la mise à disposition de 5.000 téléphones grave danger (ce qui constituera une hausse de 66%) en 2022.

Élisabeth Moreno a également annoncé une nouvelle mesure : la mise en place aux alentours du 8 mars d'une "semaine de prévention dans tous les établissements scolaires, pour que les petites filles et garçons apprennent une culture de l'égalité et de l'altérité. Cela permettra également de lutter contre les violences sexistes et sexuelles encore très présentes dans notre société aujourd'hui".

Des propos "intolérables" de Nicolas Hulot

La ministre a également réagi aux accusations qui visent un ancien membre du gouvernement, Nicolas Hulot. Ce dernier est accusé de viols et d'agressions sexuelles par plusieurs femmes.

À lire aussi

Élisabeth Moreno lui reproche d'avoir, sur BFMTV, "ironisé sur les questions de consentement". L'ancien ministre de la Transition écologique avait expliqué, sur un ton ironique, "je sais que j’ai un physique très ingrat et que seule la contrainte me permet de vivre des histoires d’amour". Des propos "intolérables" selon elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/