1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences conjugales : qu'est-ce que le 3919 et comment fonctionne-t-il ?
2 min de lecture

Violences conjugales : qu'est-ce que le 3919 et comment fonctionne-t-il ?

ÉCLAIRAGE - À partir de ce lundi 28 juin, le 3919 est accessible 24h sur 24 du lundi au vendredi et de 9h à 18h le week-end. "Un enjeu de vie ou de mort", selon la ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Une écoutante de la plate-forme téléphonique du 3919, numéro d'appel unique destiné aux femmes victimes de violences conjugales s'entretient avec une personne au téléphone, le 20 mai 2010 à Paris.
Une écoutante de la plate-forme téléphonique du 3919, numéro d'appel unique destiné aux femmes victimes de violences conjugales s'entretient avec une personne au téléphone, le 20 mai 2010 à Paris.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Cassandre Jeannin

Le 25 mai dernier, le gouvernement et la Fédération Nationale Solidarité Femmes ont signé une convention pluriannuelle d’objectifs afin d’étendre les horaires de la plateforme 3919. Mesure phare du grenelle des violences conjugales, le 3919 est accessible 24h sur 24 du lundi au vendredi à partir de ce lundi 28 juin et de 9h à 18h le week-end. La plage horaire sera étendue à la fin du mois d'août : 24h sur 24 7 jours sur 7.

"C'est un enjeu de vie ou de mort", a rappelé la ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes dans une vidéo publiée sur Twitter. Une femme sur dix est victime de violences conjugales et une femme décède tous les trois jours sous les coups de son compagnon, d'après les chiffres du ministère de l'Intérieur. Pour lutter contre ce fléau, un numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage a été mis en place : le 3919.

L'appel est anonyme, gratuit et garantit une écoute, une information, et, en fonction des demandes, une orientation adaptée vers les dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Les écoutants sont essentiellement des professionnels, juristes, psychologues et travailleurs sociaux en collaboration avec 73 associations du réseau Solidarité femmes.

Ouverture de centres pour les auteurs de violences

Par ailleurs, la ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes a annoncé la création d'ici la fin de l'année de 12 nouveaux centres dont l'objectif est de prendre en charge les auteurs de violences afin de lutter contre le passage à l'acte et la récidive. "Ces centres proposeront aux auteurs de violences conjugales un accompagnement psychothérapeutique et médical ainsi qu'un accompagnement socioprofessionnel visant notamment à l'insertion dans l'emploi", a précisé Élisabeth Moreno. 18 premiers centres avaient été créés en 2020 dans l'Hexagone et en Outre-mer.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/