1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉE RTL - Avortement : "Ce qu'il se passe aux États-Unis doit nous alerter", prévient Isabelle Rome
1 min de lecture

INVITÉE RTL - Avortement : "Ce qu'il se passe aux États-Unis doit nous alerter", prévient Isabelle Rome

La ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes revient sur la décision de Cour suprême américaine de ne plus garantir le droit à l'avortement.

La ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes Isabelle Rome, invitée de RTL le 27 juin 2022
La ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes Isabelle Rome, invitée de RTL le 27 juin 2022
Crédit : RTL
La ministre Isabelle Rome est l'invitée de RTL du 27 juin 2022
00:09:43
La ministre Isabelle Rome est l'invitée de RTL du 27 juin 2022
00:09:43
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Plusieurs manifestations ont eu lieu ce week-end aux États-Unis et aussi en France après la décision vendredi de la très conservatrice Cour suprême d'enterrer le droit à l'avortement. "Ce qu'il se passe aux États-Unis doit nous alerter, nous montrer que le droit à l'avortement demeure un droit fragile. Il faut l'inscrire dans la Constitution", déclare ce lundi matin sur RTL, la ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes Isabelle Rome. 

"Les conservatismes quels qu'ils soient, sont un peu partout dans le monde aujourd'hui. Ils ont tendance à progresser. Un jour peut-être, qui sait, pourrions-nous être menacés nous aussi", craint-elle.

"Pour que les gens comprennent, ce droit aux États-Unis, n'est plus protégé par la Constitution ", explique-t-elle. Le gouvernement français veut donc inscrire ce droit dans la Constitution française. Ce projet de loi va être déposé "le plus rapidement possible", précise la ministre. 

Marine Le Pen n'a jamais été l'alliée des femmes

Isabelle Rome.

La majorité était hostile à cette mesure il y a 4 ans. "Il n'est nul besoin de brandir des peurs fondées sur la situation de ces droits dans d'autres pays, pour affirmer qu'il serait menacé dans le nôtre", disait à l'époque Yaël Braun-Pivet, actuelle candidate au perchoir. Mais selon la ministre "le contexte politique était différent à ce moment là. On voit combien la prise de conscience sociétale d'un sujet, peut faire évoluer les politiques". 

À lire aussi

Quant à l'hostilité de certains partis face à ce droit, "on peut se poser des questions sur le Rassemblement national", estime Isabelle Rome. "Marine Le Pen n'a jamais été l'alliée des femmes. Lors du dernier quinquennat, elle a refusé de voter les lois contre les violences conjugales. Permettez-moi d'avoir quelques doutes, mais le débat est toujours possible", nuance-t-elle.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/