1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉE RTL - Droit à l'avortement aux États-Unis : "C'est le don de Trump à ses électeurs", affirme Nicole Bacharan
1 min de lecture

INVITÉE RTL - Droit à l'avortement aux États-Unis : "C'est le don de Trump à ses électeurs", affirme Nicole Bacharan

Nicole Bacharan, politologue spécialiste de la société américaine, soutient que la révocation du droit à l'avortement découle directement de la politique de Trump.

"Longue vie à Roe", en référence à la décision de la Cour suprême en 1973 d'autoriser l'avortement tant que le fœtus n'est pas viable
"Longue vie à Roe", en référence à la décision de la Cour suprême en 1973 d'autoriser l'avortement tant que le fœtus n'est pas viable
Crédit : Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP
INVITÉE RTL - Droit à l'avortement aux États-Unis : "C'est le don de Trump à ses électeurs", affirme Nicole Bacharan
00:06:23
INVITÉE RTL - Droit à l'avortement aux États-Unis : "C'est le don de Trump à ses électeurs", affirme
00:06:23
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Charlène Slowik

La Cour suprême des États-Unis a opéré une volte-face historique. Le droit à l'avortement a été révoqué alors qu'il était en vigueur depuis 1973. Un coup de théâtre sur lequel réagit Nicole Bacharan, politologue spécialiste de la société américaine, au micro de RTL ce samedi 25 juin.

Selon elle, cette décision s'est opérée dans un contexte de "militantisme ultra religieux d'extrême droite". "Depuis que le droit à l'avortement a été reconnu aux États-Unis, des campagnes se sont mises en place, des groupes se sont formés, des financements se sont trouvés pour pousser des élus et des juges qui étaient uniquement déterminés sur la question de l'avortement", soutient Nicole Bacharan.

"Ce qui a permis le basculement d'hier, ce sont les trois juges nommés par Donald Trump", poursuit-elle. Pour la politologue, il ne fait aucun doute que cette révocation du droit à l'avortement est le résultat de la politique de Donald Trump. "C'est vraiment le don de Trump à ses électeurs, il avait promis aux évangéliques les plus motivés, aux catholiques les plus conservateurs, de revenir sur le droit à l'avortement et il l'a fait", affirme-t-elle.

La moitié des états vont sauter le pas et interdire l'avortement à l'image du Missouri qui a été le premier état à abolir ce droit. Les états les plus conservateurs se réjouissent de cette nouvelle décision mais le clivage se creuse aux États-Unis.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/