1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Roussel veut éviter que "Bezos se paye des séjours dans l'espace avec notre pognon"
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Roussel veut éviter que "Bezos se paye des séjours dans l'espace avec notre pognon"

Le candidat communiste à l'élection présidentielle souhaite mettre en place un "prélèvement à la source des bénéfices des multinationales" et conditionner les aides de l'état.

Fabien Roussel était l'invité de RTL vendredi 1er avril.
Fabien Roussel était l'invité de RTL vendredi 1er avril.
Crédit : RTL
Fabien Roussel est l'invité RTL de ce vendredi 1er avril
00:13:25
Fabien Roussel est l'invité RTL de ce vendredi 1er avril
00:13:25
Alba Ventura & François Lenglet

"Je nommerai un ministre de la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale". Invité de RTL vendredi 1er avril, Fabien Roussel a assuré qu'il réussirait à financer son programme - qui comprend notamment un recrutement massif de fonctionnaires - en partie grâce à la lutte contre l'optimisation, l'évasion et la fraude fiscale.

Premiers concernés : les grands groupes privés. "Je mettrai en place le prélèvement à la source des bénéfices des multinationales", a affirmé le candidat communiste à l'élection présidentielle. Les paradis fiscaux, rappelle-t-il, ne sont pas seulement des petites îles du Pacifique. Certains se trouvent en Europe. "Moi je veux cibler le Luxembourg, je veux cibler les Pays-Bas", explique-t-il.

Le candidat, impliqué dans une affaire de soupçons d'emploi fictif révélée par Mediapart, prend l'exemple de Peugeot-Stellantis et Renault, "nos deux grands groupes que nous aimons temps parce que nous en sommes fiers". Tous deux ont installé leur siège social aux Pays-Bas pour profiter d'une astuce fiscale appelée le "sandwich hollandais" : d'abord on "négocie ses impôts", puis on bénéficie de l'opacité, "on ne dit pas combien on a négocié". "Et bien moi ça me dégoûte, conclut-il, je veux que le pognon, il rentre ici !"

Par ailleurs, Fabien Roussel souhaite conditionner les aides de l'état à la relocalisation des entreprises. Il souhaite que ces aides "servent à nos entreprises plutôt qu'à Amazon" pour éviter que "Bezos (PDG d'Amazon, ndlr) se paye des séjours dans l'espace avec notre pognon" et que tout le monde "l'applaudisse".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez r