1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Pandora Papers" : qu'est-ce que le Ras Al-Khaïma, micro-Émirat et paradis fiscal ?
1 min de lecture

"Pandora Papers" : qu'est-ce que le Ras Al-Khaïma, micro-Émirat et paradis fiscal ?

ÉCLAIRAGE - Situé au nord des Émirats arables unis, ce micro-Émirat dispose d'une réglementation fiscale très avantageuse. DSK y a même domicilié l'une de ses sociétés, selon les Pandora Papers.

Illustration de l'Émirat de Ras Al Khaimah, au nord des Émirats arabes unis
Illustration de l'Émirat de Ras Al Khaimah, au nord des Émirats arabes unis
Crédit : MARWAN NAAMANI / AFP
Thomas Pierre

Les révélations des "Pandora Papers" ont pointé sur la carte un micro-État, à la fois discret et à la fiscalité avantageuse : l'Émirat du Ras Al-Khaimah. Ce paradis fiscal héberge depuis 2018 une société appartenant à Dominique Strauss-Kahn : Parnasse Global Limited. L'ancien directeur du FMI, qui réside au Maroc depuis 2013, y a ainsi domicilié une partie de son activité de conseil aux gouvernements, officiellement à la demande de l'un de ses clients dans la région. 

Situé au nord des Émirats arables unis, ce petit Émirat, à peine plus grand que le département des Yvelines (2,486 km²), dispose d'un réglementation toute aussi intéressante que Dubaï. Mais à la différence de son voisin, le sol du désertique et montagneux Ras Al-Khaimah, également dénommé "RAK", ne contient pas de réserve d'hydrocarbures. 

Il s'est donc concentré à prospérer autrement, notamment via l'économie offshore. Ici, comme le rappelle Le Monde, une "société s'ouvre en quelques heures, sans capital minimum, sans qu’il soit besoin d’en publier les comptes, et, donc, sans acquitter le moindre impôt". Une aubaine pour les quelque 30.000 sociétés internationales qui se sont enregistrées au RAK International Corporate Centre. Nul même besoin de s'y déplacer.

Tourisme post-pandémie

Mais le RAK compte aussi diversifier ses revenus. Et à l'instar des capitaux étrangers, les touristes, eux-aussi, sont les bienvenus. L'Émirat a ainsi déjà misé sur l'après-pandémie en étant ainsi la première ville au monde à recevoir le cachet "Safe Travels" du Conseil mondial du voyage et du tourisme.  Ras Al-Khaimah a également été la première destination à offrir des tests PCR de retour gratuits aux voyageurs entrants tout en investissant plus de 110 millions d'euros dans le tourisme durable. Objectif : attirer 3 millions de personnes par an d'ici 2030. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.