1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Présidentielle 2022 : la primaire est "un moyen de se faire respecter", défend Olivier Faure
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Présidentielle 2022 : la primaire est "un moyen de se faire respecter", défend Olivier Faure

Invité de RTL midi ce jeudi 9 décembre, Olivier Faure s'est dit favorable à l'organisation d'une primaire à gauche. Un moyen de "gouverner et de ne plus seulement témoigner", affirme le premier secrétaire du PS.

Olivier Faure et Anne Hidalgo, le 28 août 2021
Olivier Faure et Anne Hidalgo, le 28 août 2021
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
INVITÉ RTL - Présidentielle 2022 : la primaire est "un moyen de se faire respecter", défend Olivier Faure
07:52
Lison Bourgeois

Après la publication des sondages qui ont fait vaciller les candidats à la présidentielle, Anne Hidalgo a proposé l'organisation d'une primaire à gauche. L'objectif ? Désigner un candidat unique pour la présidentielle. Une proposition qui a été largement déclinée dans la sphère politique. Invité au micro de RTL Midi ce jeudi 9 décembre, Olivier Faure affirme pourtant que cette initiative est une "bonne idée". 

Le premier secrétaire du Parti socialiste explique que la maire de Paris l'avait prévenu depuis déjà "plusieurs jours". "C'est une bonne idée puisqu'on entend beaucoup la droite, avec Valérie Pécresse, et l'extrême droite, mais la gauche est devenue inaudible", avance Olivier Faure au micro de RTL. "Une primaire serait un moyen de se faire entendre et respecter" conclut-il. 

Aujourd'hui, il y a sept candidats à gauche. On note donc Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Fabien Roussel, Arnaud Montebourg, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud. 

Je ne fais pas de la politique simplement pour témoigner, mais pour appliquer des idées

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste.

La gauche est donc tiraillée entre des mouvements communistes, écologistes ou encore anticapitalistes. Rassemblés, ils obtiennent moins de 25% des intentions de vote, à ce stade des sondages. 

À écouter aussi

Une situation qui ne peut durer pour Olivier Faure. "La gauche fragmentée ne peut pas gouverner", résonne-t-il. Puis, il ajoute : "Je ne fais pas de la politique simplement pour témoigner, mais pour appliquer des idées." Le premier secrétaire du PS résume alors ses propos : "Aujourd'hui, il faut gouverner et pas seulement témoigner."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/