1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Gabriel Attal ne souhaite pas de débat "spectacle" avec les 12 candidats
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Gabriel Attal ne souhaite pas de débat "spectacle" avec les 12 candidats

Le porte-parole du gouvernement assure qu'Emmanuel Macron ne fera pas de débat "spectacle" avec les 11 autres candidats à la présidentielle.

Gabriel Attal, invité de RTL jeudi 10 mars 2022
Gabriel Attal, invité de RTL jeudi 10 mars 2022
Crédit : RTL
Gabriel Attal est l'invité RTL de ce jeudi 10 mars
00:11:07
Gabriel Attal est l'invité RTL de ce jeudi 10 mars
00:11:07
Alba Ventura & Lison Bourgeois

À 31 jours du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron ne souhaite toujours pas débattre. Lors de son premier jour de campagne lundi 7 mars, le président de la République a rencontré les habitants de Poissy. Mais Gabriel Attal rappelle aussi qu'Emmanuel Macron a aussi donné deux interviews à la presse.

Invité au micro de RTL ce jeudi 10 mars, Gabriel Attal affirme qu'il "y aura d'autres moments de débats, il y aura d'autres émissions et il répondra à des journalistes et éditorialistes." "Je ne sais pas si on a déjà vu un président de la République qui a autant débattu qu'Emmanuel Macron", assure le porte-parole du gouvernement. Puis ce dernier glisse rapidement : "Je rappelle qu'il a fait le grand débat national".

Si Xavier Bertrand propose quatre débats entre Emmanuel Macron et ses adversaires. Gabriel Attal réagit à cette proposition : "J'ai déjà eu l'occasion de le dire : un débat à 12 candidats, ça n'est pas un débat !" Puis le porte-parole du gouvernement s'interroge sur le processus : "Ça veut dire 12 débats ? Les uns après les autres ?".

"Il n'y a jamais eu de débats d'un président sortant avant le premier tour avec les autres candidats. Mais pour une raison simple. Vous vous mettez à 12 dans un débat, sur 2 heures, il y a une inégalité de temps de parole. Vous avez 1h50 de candidats qui cherchent tous leurs moments avec le président de la République qui l'interpellent. Et le président qui n'a que 10 minutes pour répondre", détaille Gabriel Attal. 
"Emmanuel Macron n'a pas de problème avec la confrontation et le fait d'être bousculé. Mais encore faut-il avoir la possibilité de répondre. On sait que c'est matériellement impossible dans un débat à 12 candidats", assure Gabriel Attal. Puis il conclut : "Ça ne serait pas un débat, mais un moment de spectacle".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.