1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Autoroutes : Beaune demande "une ristourne" sur le prix des péages pour les vacances
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Autoroutes : Beaune demande "une ristourne" sur le prix des péages pour les vacances

Le ministre délégué en charge des Transports souhaite que cette réduction soit au moins "équivalente" à celle de l'année dernière, soit 10%.

TRANSPORTS - Clément Beaune est l'invité de Amandine Bégot
TRANSPORTS - Clément Beaune est l'invité de Amandine Bégot
Crédit : RTL
TRANSPORTS - Clément Beaune est l'invité de Amandine Bégot
00:08:54
TRANSPORTS - Clément Beaune est l'invité de Amandine Bégot
00:08:54
Amandine Bégot & Marie-Pierre Haddad
Je m'abonne à la newsletter « Politique »

Le prix des péages des autoroutes est-il trop élevé ? Invité de RTL ce mercredi 7 juin, Clément Beaune demande aux sociétés d'autoroute "un geste commercial" qui prendrait la forme d'une "ristourne" pour les Français qui partent en congés par la route. 

"Il faut le faire plus tôt et l’anticiper dès maintenant pour que ce soit mis en place dès les premiers départs en vacances fin juin, début juillet", a indiqué le ministre délégué en charge des Transports. 


Selon Clément Beaune, "l'année dernière, une réduction de 10% pour ceux qui bénéficient de chèques-vacances" avait été appliquée. "C'est près de 5 millions de Français", indique le ministre. "Je souhaite que l'on ait un geste au moins équivalent cette année", demande-t-il. Les sociétés d'autoroute seront reçus par le ministre "la semaine prochaine" pour discuter des modalités de cette mesure. 

Les péages gratuits ? C'est de la démagogie et du mensonge

Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports

"Je pense que c'est important de dire qu'on a besoin de ce geste. Je ne suis pas ministre des sociétés d'autoroute mais de tous les Français qui partent en vacances et qui circulent aussi en voiture", a indiqué Clément Beaune. 

À écouter aussi

Faut-il aller jusqu'à rendre les péages gratuits ? C'est la demande formulée par le député la France insoumise de la Somme François Ruffin. "C'est absurde", répond Clément Beaune. "La route, ça se finance. Je demande aussi aux sociétés d'autoroute qu'on investisse dans des bornes de recharges électriques, dans la covoiturage, dans la sécurité routière... C'est de la démagogie et du mensonge", dénonce-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi