2 min de lecture Grand débat

"Grand débat" : trouver un statut à la Corse est "absolument inévitable", selon Duhamel

ÉDITO - Emmanuel Macron s'est rendu ce jeudi à Cozzano, en Corse, pour la dernière étape du grand débat. Un déplacement marqué par de nouvelles tensions avec les nationalistes, aux revendications en partie "légitimes" explique Alain Duhamel.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Grand débat en Corse : trouver un statut à l'île de beauté est "absolument inévitable" dit Duhamel Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel édité par Joanna Wadel

Emmanuel Macron se trouvait aujourd'hui au village de Cozzano, en Corse, pour la dernière étape du grand débat. Un ultime déplacement effectué dans un climat tendu, qui aurait dû se faire plus tôt, mais les pour-parlers pour arriver à fixer les conditions avec la Corse ont été, comme souvent, plus compliqués qu'avec les autres régions. 

Emmanuel Macron a eu beau accorder une longue interview à Corse Matin, en signe d'ouverture, cela n'a pas empêché ni les nationalistes et les autonomistes de boycotter sa venue, ni le syndicat des travailleurs corses d'organiser une journée "ville morte". 

Mais bien que tout cela fasse partie du rituel, la majorité des maires se sont rendus à l'invitation du chef de l'État, et son discours ressemblait à celui livré dans les autres régions ; chaleureux, concret. Dans l'ensemble, tout s'est déroulé de façon satisfaisante

Des revendications à nuancer

Les revendications des Corses sont cependant à relativiser. En ce qui concerne les revendications matérielles, elles sont parfaitement légitimes. La Corse est à la fois une région magnifique, peut-être la plus belle de France, mais elle est sûrement la plus pauvre, à laquelle les aides publiques sont indispensables. 

À lire aussi
Priscillia Ludosky, une des figures du mouvement des "gilets jaunes", devant le château de Chambord (Loir-et-Cher) le 23 février 2019. Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : quatre figures du mouvement réclament une rencontre avec Macron

Lorsque les Corses prétendent payer l'essence plus chère que sur le continent, se plaignent de ne pas avoir de réseau, et demandent à avoir des services publiques équivalents à ceux de métropole, ils ont donc raison. 

En revanche, en ce qui concerne leurs demandes institutionnelles, la situation est différente. Mettre en place la co-officialité de la langue, c'est-à-dire traduire tous les documents officiels en corse, serait une perte de temps et d'argent considérable. Au sujet de l'évolution de la constitution, savoir de quel article il doit s'agir n'est pas essentiel. Mais pour le rapatriement des prisonniers politiques qui ont assassiné le préfet Érignac, le fait qu'Emmanuel Macron exige des regrets clairs de la part des nationalistes est assez logique. 

Trouver un statut satisfaisant pour la Corse est absolument inévitable.

Alain Duhamel
Partager la citation

Par ailleurs, trouver un statut satisfaisant pour la Corse est absolument inévitable. La France est le pays le plus centralisé, le plus jacobin, le plus unitaire d'Europe. Et les Corses veulent que l'on reconnaisse leur particularité, leurs spécificités. Il est vrai que toutes les îles en Méditerranée ont des régimes spéciaux ; dont l'indépendance pour Malte et Chypre, malheureusement mal gouvernées, ou une large autonomie, comme pour la Sicile, qui a fait des progrès. 

Il faudra donc un jour arriver à une solution de compromis, dans laquelle la Corse aurait une large autonomie dans la République, admise par Paris, et accepterait en retour de faire partie de la République. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand débat Emmanuel Macron Corse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants