2 min de lecture Valéry Giscard d'Estaing

Giscard d'Estaing "ne pense pas" qu'il y ait une part de gaullisme chez Macron

INVITÉ RTL - Si Emmanuel Macron se revendique un peu du gaullisme, pour Valéry Giscard d'Estaing il ne l'est pas notamment car il ne laisse pas la possibilité à Édouard Philippe d'assumer ses responsabilités.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Ce qu'il faut retenir de l'interview de Valéry Giscard d'Estaing sur RTL Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Maeliss Innocenti

Emmanuel Macron sera jeudi 18 juin en déplacement à Londres, où il rendra hommage au général de Gaulle, dont il reprend souvent les idées. Pour mobiliser les Français contre le coronavirus, les appeler à l'unité, le chef de l'État a d'ailleurs pris de Gaulle en exemple.

Emmanuel Macron le revendique, mais est-ce qu'il y a une part de gaullisme chez lui ? "Je ne pense pas", a déclaré Valéry Giscard d'Estaing sur RTL. Et d'ajouter : "Le général de Gaulle était un militaire, de culture militaire, et qui en particulier avait fait approuver une Constitution qu'actuellement nous ne respectons pas."

Pour VGE, Emmanuel Macron ne permet pas à Édouard Philippe d'assumer toutes les responsabilités qui incombent à un Premier ministre.

"Le général de Gaulle avait fait le choix qu'il y ait à la fois un président et un Premier ministre. Le président représentait l'identité nationale et les grands choix nationaux. La gestion du pays était faite par le Premier ministre et le gouvernement. Actuellement, la définition de la politique de la France serait faite au niveau présidentiel", a assuré l'ancien chef de l'État, qui a eu Jacques Chirac pour Premier ministre de mai 1974 à août 1976, puis Raymond Barre jusqu'à la fin de son mandat.

VGE a de l'estime pour Édouard Philippe

À lire aussi
Valéry Giscard d'Estaing le 5 juin 2015. Valéry Giscard d'Estaing
Valéry Giscard d'Estaing a regagné son domicile, après son hospitalisation à Paris

Ce mode de fonctionnement est-il une erreur pour autant ? "À mes yeux oui", a insisté Valéry Giscard d'Estaing, qui estime qu'il faut changer "l'application de la Constitution" et redonner un vrai pouvoir de "gestionnaire" à Édouard Philippe. "J'ai de l'estime pour le Premier ministre, et je pense qu'il conviendrait de le laisser exercer plus complètement sa charge"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valéry Giscard d'Estaing Général de Gaulle Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants