2 min de lecture Sondage

"Gilets jaunes" : "Les Français se sentent incompris", dit Alba Ventura

ÉDITO - Alors que 63% des Français déclarent avoir du mal à finir leur fin de mois, ils estiment que leurs dirigeants ne comprennent pas leur vie.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"Les Français dans leur ensemble se sentent incompris" dit Alba Ventura Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie Sasin

À la veille du nouveau round des "gilets jaunes" samedi 24 novembre, notre baromètre Kantar Sofres BVA vient de confirmer que le pouvoir d'achat est le principal sujet de préoccupation des Français, devant la santé, l'environnement et l'emploi. Ils sont 63% à déclarer avoir du mal à boucler leurs fins de mois. Ce sont ces Français qui en veulent à Emmanuel Macron ?

Oui, c’est la France qui n’a pas le choix. Cette France qui vit dans des départements ruraux, assez peu peuplés, où les commerces locaux ont disparu, les médecins se font rares, où l’on paie des impôts mais où l’on ne voit plus de service public ou moins qu’avant…

Ce n’est pas seulement la France périphérique du bord des métropoles, non, c’est cette France qui est plus éloignée encore. Le démographe Hervé le Bras a mené une étude auprès des préfectures au lendemain de la manifestation des "gilets jaunes" et il a établi une carte des lieux où la mobilisation a été la plus forte par rapport à la population.

Quelle carte de la mobilisation ?

Par exemple, il y avait plus de monde dans les Ardennes ou dans la Nièvre qu’à Nantes, si l’on prend en compte le nombre de manifestants par rapport au nombre d’habitants. Lui appelle cela la "diagonale du vide". Cette zone très fragile qui va des Ardennes aux Pyrénées.

À lire aussi
Un électeur en train de voter (illustration) Présidentielle 2022
Présidentielle 2022 : qu'est-ce que la "protestation électorale", qui tente 77% des Français ?

Effectivement, ce sont tous ces français qui font des kilomètres pour aller bosser, chercher les enfants à l’école, faire les courses au supermarché et qui parfois, lorsque l’essence est trop chère, en viennent à mettre du carburant agricole dans leur voiture. Vous avez certainement déjà entendu parler de ça.

En ville on fait comme si la voiture c’était fini, mais souvenez-vous de ce que vous disait le sociologue Jean Viard dans ce studio, 70% des gens vont travailler en voiture et 35% n’ont pas le choix.

C'est pour cette raison que les Français soutiennent le mouvement des "gilets jaunes"72% dit notre sondage. Oui c’est vrai que le soutien prend de l’ampleur. Parce qu’au-delà des seuls gilets jaunes, les Français dans leur ensemble se sentent incompris.

Deux mondes séparés

Ce que montre le sondage ce sont des Français qui pensent que ceux qui les dirigent ne comprennent pas leur vie, non seulement ils ne la partagent pas, mais il ne la connaissent pas, ils vivent dans des mondes séparés.

Vous savez, ce qui joue beaucoup chez un homme politique, c’est sa proximité. Regardez ces derniers jours, on a vu François Bayrou et Jean-Yves Le Drian mettre en garde Emmanuel Macron.

Alors bien sûr Bayrou et Le Drian, ce n’est pas "monsieur tout le monde" mais ils sont des élus de territoires. Le Béarn pour l’un, la Bretagne pour l’autre. Quand ils lancent un avertissement au président, c’est parce qu’ils comprennent le malaise, ils ne font pas qu’écouter les doléances et les respecter parce qu’elles sont légitimes. Ils viennent de l'ancien monde et ils savent ce que c'est de dialoguer avec leurs populations. 

Emmanuel Macron doit s’exprimer en début de semaine prochaine. Il ne pourra pas se contenter de dire, comme il l’a fait avec le premier ministre : "J’entends la souffrance, l’inquiétude, l’angoisse, les difficultés". Ca ne marchera pas. Parce que ce n’est pas "être entendu" qui compte, c’est être compris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Gilets jaunes Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants