1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Garrido et Corbière accusés d'employer une femme de ménage sans papiers : "Tout est faux", affirment-ils
1 min de lecture

Garrido et Corbière accusés d'employer une femme de ménage sans papiers : "Tout est faux", affirment-ils

Dans un communiqué commun, les deux députés nient en bloc les faits révélés par "Le Point", qui affirmait que le couple emploie depuis un an une femme de ménage en situation irrégulière. L'hebdomadaire a depuis retiré l'article et présenté ses excuses au couple.

Alexis Corbière et Raquel Garrido.
Alexis Corbière et Raquel Garrido.
Crédit : JOEL SAGET / JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Guillaume Dosda

Mise à jour - Depuis la parution de cet article et du démenti très ferme du couple, le directeur du Point Etienne Gernelle s'est fendu d'un message sur Twitter. Il indique que "les vérifications complémentaires" menées "ont révélé que des erreurs et manquements à la prudence avaient été commis". "Nous retirons donc l'article, et poursuivons l'enquête pour comprendre ce qu'il s'est passé", poursuit-il. Il conclut en présentant ses excuses à Raquel Garrido et Alexis Corbière, ainsi qu'aux lecteurs.

Raquel Garrido et Alexis Corbière sont accusés dans un article du Point d'employer depuis un an une femme de ménage sans titre de séjour. Dans un communiqué commun, les deux députés LFI réfutent toutes les allégations portées par le magazine et annoncent porter plainte

Ils évoquent "un ramassis de mensonges concernant notre famille" et démentent point par point les faits qui leur sont reprochés. "Nous emploierons depuis un an, jour et nuit, comme femme de ménage, une dame algérienne de 36 ans ne disposant pas de papiers. C'est faux". " déclarent-ils, en ajoutant : "Cette personne promènerait notre plus jeune enfant. C'est faux." Le magazine indique que les députés auraient promis des papiers à cette femme, "C'est faux" continuent-ils.

Raquel Garrido et Alexis Corbière déclarent également ne pas disposer "d'un logement à Paris" et que leurs enfants ne seraient pas "scolarisés à Paris". Le couple réfute également les "échanges par mail et par SMS avec cette personne".

À lire aussi

Ils concluent le communiqué en chargeant "immédiatement [leur] avocat, Me Xavier Sauvignet, de riposter judiciairement à cette attaque" et comptent "sur la justice pour découvrir qui est l'origine de cette nouvelle opération de calomnie".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciati