1 min de lecture Islam

France : Le CCIF s'auto-dissout pour ne pas l'être par le gouvernement

Menacé de dissolution par le gouvernement, le Collectif contre l'islamophobie en France a pris les devants.

Menacé de dissolution par le gouvernement, le Collectif contre l'islamophobie en France a annoncé vendredi 27 novembre s'être auto-dissous.
Menacé de dissolution par le gouvernement, le Collectif contre l'islamophobie en France a annoncé vendredi 27 novembre s'être auto-dissous. Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

"C'est désolant d'en arriver là. Le CCIF n'a fait que défendre le droit, et a eu à chaque fois gain de cause", a expliqué son avocat, Sefen Guez Guez. Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) a annoncé ce vendredi 27 novembre s'être auto-dissous et avoir redéployé ses activités à l'étranger. Le CCIF a pris cette décision face à la menace de sa prochaine dissolution par le gouvernement.
 
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé la semaine dernière à ses responsables, la dissolution de ce collectif d'aide et de défense des musulmans qu'il a accusé, après l'assassinat de Samuel Paty, d'être une "officine islamiste contre la République". Le collectif avait dénoncé des "calomnies, d'une incroyable indécence compte tenu du contexte". Le ministre de l’Intérieur a ensuite confirmé son intention de dissoudre le CCIF, l'accusant de nourrir un "climat de haine".

"Dommage qu'on ait fait du CCIF une affaire politique"

Créé au début des années 2000 par le militant associatif Samy Debah, le CCIF recense les actes islamophobes et apporte de l'aide juridique et psychologique à des personnes, notamment aux femmes voilées, agressées ou victimes de discrimination. Il a notamment dénoncé ces dernières années la hausse continue du nombre d'actes islamophobes, fustigeant "un racisme qui ne dit pas son nom". Selon Sefen Guez Guez, l’avocat du collectif, "C'est dommage qu'on ait fait du CCIF une affaire politique alors qu'il ne faisait que dire aux musulmans discriminés ‘vous avez des droits, et vous pouvez vous défendre’”.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Gouvernement Gérald Darmanin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants