2 min de lecture Économie

Fiscalité : "Macron a privilégié les actifs aux retraités", dit Lenglet

ÉDITO - Selon une étude de l'OFCE, les mesures prises par Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat profitent majoritairement aux 5% des ménages les plus aisés. Les perdants se concentrent dans la base de l’échelle des revenus, pour les ménages qui gagnent moins de 1.900 euros par mois.

Francois Lenglet Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Fiscalité : Macron "a privilégié les actifs aux retraités", dit Lenglet Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Sarah Ugolini

L’Observatoire français des conjonctures économiques, OFCE, vient de publier une étude sur les gagnants et les perdants de la politique d’Emmanuel Macron. Ils ont compilé les mesures économiques prises par le gouvernement à partir de 2018, en intégrant celles qui vont s’étager sur l’année 2020. Le résultat est clair : les perdants se concentrent dans la base l’échelle des revenus, pour les ménages qui gagnent moins de 1.900 euros par mois.

Dans ces tranches de revenus, qui comptent pour 25% des ménages, les perdants sont plus nombreux que les gagnants. À l’inverse, au-dessus de ce seuil, il y a plus de gagnants, et en particulier pour les revenus autour de 3.000 euros par mois par ménage.

Comment s’explique un tel écart ? Tout simplement parce que les mesures du gouvernement profitent d’abord à ceux qui travaillent, avec la défiscalisation des heures supplémentaires, l’augmentation de la prime d’activité, qui est versée en complément du Smic, et bien sûr avec la baisse de l’impôt sur le revenu qui est intervenue à compter du mois dernier. 

Le pari libéral, favoriser la rentabilité du travail

C’est le choix politique du gouvernement que d’avoir privilégié les actifs par rapport aux retraités. Si les chômeurs ne comptent parmi les gagnants majoritaires, c’est parce que, selon l’OFCE, ils vont être pénalisés par la réforme de l’Assurance chômage qui entre en vigueur cette année.

À lire aussi
Hors-série Lenglet-Co : crise du Coronavirus économie
Le confinement va-t-il accélérer le remplacement des humains par les machines ?

Alors est-ce a priori contraire à la justice sociale tout ça ? C’est en tout cas le pari libéral. En favorisant la rentabilité du travail, on incite tout le monde à travailler davantage, et c’est ainsi qu’on sort de la pauvreté. Surtout si l’on couple cela avec une offre de formation satisfaisante. 

Macron "président des riches" ?

Le raisonnement est juste, mais c’est un raisonnement abstrait car il y a des situations de détresse sociale, où les protagonistes n’ont ni les atouts, ni la force pour se réinsérer. C’est le point faible de la politique d’Emmanuel Macron, malgré un plan pauvreté qui a été salué par les associations il y a dix-huit mois.

L’OFCE confirme t-il ainsi le jugement de "président des riches" qui est attaché à Emmanuel Macron ? Au sein des classes aisées, il y a des situations différentes. Les "petits riches", si je puis dire, sont exclus des baisses d’impôt comme la suppression de la taxe d’habitation. Ce sont les 20% de Français les plus favorisés, avec des revenus supérieurs à 3.700 euros par mois. 

Supprimer l'ISF a favorisé les plus riches des riches

Mais lorsqu’on s’intéresse aux plus riches des riches, les quelque 500.000 contribuables avec un patrimoine important, ceux-là ont été favorisés par la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, l’ISF, et par la baisse de la fiscalité sur les revenus du capital. 

Au total, ce petit groupe de ménages récupère le quart des baisses d’impôts. La encore, c’est le pari libéral, avec l’espoir que cet allègement profitera in fine à tous, sous la forme d’investissement, de croissance et d’emplois supplémentaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Fiscalité ISF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants