2 min de lecture Gouvernement

Étudiant immolé à Lyon : "Il y a de la misère étudiante" dit Gabriel Attal sur RTL

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse rappelle que "les jeunes sont la classe d'âge qui vit dans la plus grande précarité et qui a le moins accès à ses droits".

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Précarité : Gabriel Attal dénonce une "misère étudiante" sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Paul Turban

Ce vendredi 8 novembre, un étudiant de 22 ans s'est immolé par le feu à Lyon. Il ne percevait  plus sa bourse car il "triplait" sa deuxième année de licence. En réponse, des étudiants se sont mobilisés dans une quarantaine de villes. Ce mardi 12 novembre, à Paris, les grilles du ministère de l'Enseignement supérieur ont été forcées.

"Il y a une émotion très forte chez les jeunes, mais pas seulement, explique sur RTL Gabriel Attal, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Jeunesse. Cette émotion, je la comprends et je la partage. Mais on ne peut pas accepter des violences."

"On parle de précarité étudiante, mais il y a de la misère étudiante, estime Gabriel Attal. Il y a une question à laquelle il va falloir répondre : comment l'université et le CROUS n'ont pas eu connaissance de la condition de grande difficulté de ce jeune. Il y a des aides d'urgence qui existent. Les jeunes sont la classe d'âge qui vit dans la plus grande précarité et qui a le moins accès à ses droits."


Le secrétaire d'État auprès du ministre de la Jeunesse a rappelé que la concertation sur le revenu universel d'activité avait un groupe de travail spécifique sur les jeunes et devrait "s'achever en décembre ou janvier".

Gabriel Attal se défend d'avoir tardé pour répondre à la précarité étudiante : "Depuis deux ans, on agit. On a supprimé la cotisation Sécurité sociale que devait payer tous les étudiants à la rentrée. On a annoncé il y a deux mois une revalorisation des bourses de 46 millions d'euros. On fait un effort pour qu'elles soient versées à date. On a un plan de construction de 60.000 logements pour les étudiants. Donc on avance de manière structurelle."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Enseignement Études
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants