1 min de lecture Faits divers

Essonne : après un incendie, un élu France Insoumise dénonce une tentative de meurtre

Mathieu Hillaire, élu d'opposition France insoumise à Étampes, a été victime pour la seconde fois d'un incendie, qui a détruit une partie de sa maison alors que sa famille était sur place. Il crie à l'intimidation politique.

La maison de l'élu d'opposition a été incendiée
La maison de l'élu d'opposition a été incendiée Crédit : Facebook : Mathieu Hillaire
Petit Biscuit

"Ça recommence... Bande de lâches", écrit Mathieu Hillaire, élu d'opposition (France Insoumise) à Étampes, sur Facebook, samedi 28 septembre. Il ajoute une photo où l'on peut voir sa maison et sa voiture, calcinées après un incendie maîtrisé par les pompiers. 

Vers 23 heures 30 vendredi, le sinistre serait parti d'une voiture garée devant son domicile qui s'est propagé à son habitation, selon les informations du Parisien. Au moment du brasier, la compagne du quarantenaire et ses deux enfants de 4 et 7 ans étaient sur place alors que le conseiller municipal participait à une réunion de préparation des élections.

L'élu affirme qu'il s'agit  d'une tentative de meurtre. Il dénonce un climat mafieux dans la ville, à six mois des élections municipales en mars 2020. "On essaie de m'intimider pour que je ne me présente pas", tempête-t-il dans le quotidien local. 

Une situation politique explosive

C'est la seconde fois en deux ans que l'insoumis est victime d'un incendie : dans la nuit du mercredi 28 au 29 septembre 2018, ses deux voitures étaient en flammes. Un autre élu (LR) a été victime d'actes hostiles : des appels malveillants, des ordures déversées sur sa maison et de l'essence aspergée sur sa réserve de bois. Le même soir devait se tenir une élection partielle qui a été mouvementée et reportée. 
 
S'ils sont rivaux politiquement, le maire (sans étiquette) de la ville, Bernard Laplace, a affirmé tout son soutien à son conseiller municipal. "On n'est plus dans un différend politique mais dans un acte criminel, déclare-t-il au Parisien". Il a aussi reçu de nombreux soutiens des Étampois sur les réseaux sociaux. Un rassemblement est prévu lundi 30 septembre à partir de 18 heures 30 devant la sous-préfecture.

Fin juillet, neuf permanences de députés LaREM ont été vandalisées en une semaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Incendie Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants