1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éric Zemmour à Marseille : deux jours sous tension se terminent sur un doigt d'honneur
2 min de lecture

Éric Zemmour à Marseille : deux jours sous tension se terminent sur un doigt d'honneur

RÉCIT - Manifestations, insultes, refus de point-presse... La visite de deux jours du polémiste dans la cité phocéenne ne s'est pas déroulée comme prévu.

Une femme et Eric Zemmour se sont échangés des doigts d'honneur lors de la visite du polémiste à Marseille, le 27 novembre 2021.
Une femme et Eric Zemmour se sont échangés des doigts d'honneur lors de la visite du polémiste à Marseille, le 27 novembre 2021.
Crédit : Nicolas TUCAT / AFP
Sarah Belien

Marseille aura réservé un acceuil pour le moins houleux au polémiste. Eric Zemmour s'est rendu dans la cité phocéenne ce vendredi 26 novembre, comme l'ont déjà fait certains politiques dans le cadre de leur campagne présidentielle. Mais cette visite de deux jours ne s'est pas vraiment déroulée comme prévu.

Les problèmes ont commencé dès l'arrivée du polémiste dans la région. Dans un TGV direction Marseille ce vendredi matin, Eric Zemmour a été obligé de descendre à Aix-en-Provence pour éviter ses opposants qui l'attendaient à la gare. Ce dernier s'est ensuite baladé dans le quartier du Panier, sous les cris de manifestants qui scandaient "Zemmour casse-toi, Marseille antiraciste". Une visite qui s'est terminée par une déclaration du futur candidat d'extrême-droite : "Marseille est désintégrée par l'immigration".

Au programme également ce vendredi, la visite de la "Bonne mère". Cette fois-ci, le polémiste s'est vu refuser la tenue d'un point-presse sur le parvis de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde. "Ce qui a été demandé à Monsieur Zemmour c’est que ce point-presse se passe à l’extérieur des grilles du sanctuaire, car il s’agit d’un lieu privé et surtout d’un lieu sacré", a-t-il été précisé au site local Marsactu.

Enfin, dans la soirée, des tensions ont éclaté entre les forces de l'ordre et des manifestants anti-Zemmour près de la Cannebière. Des journalistes sur place rapportent la présence de 200 à 300 personnes qui scandaient le slogan "Zemmour, Marseille n'est pas à toi". Un face-à-face tendu durant lequel des tirs de fusées d'artifice ont été tirés, notamment contre un hôtel protégé par des gendarmes.

Un échange de doigts d'honneur avec une habitante

À lire aussi

Pour son deuxième jour de visite ce samedi, Eric Zemmour a visité la cathédrale La Major avant de déjeuner dans un restaurant près de la mairie de Marseille. À sa sortie, le polémiste s'est dirigé dans une voiture. Une femme s'est approchée, Zemmour a alors baissé sa vitre. 

Selon un photographe sur place, c'est à ce moment qu'elle lui a fait un doigt d'honneur, auquel l'ancien journaliste répond en lancant "et bien profond", sous les rires de sa conseillère Sarah Knafo. Une scène choquante qui se déroule à quelques jours de la potentielle annonce de sa candidature à la présidentielle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/