1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pouvoir d'achat : un nouveau projet de loi présenté avant les législatives
1 min de lecture

Pouvoir d'achat : un nouveau projet de loi présenté avant les législatives

La nouvelle porte-parole du gouvernement a tenu une conférence de presse à l'issue du premier Conseil des ministres. Elle détaille un nouveau projet de loi sur le pouvoir d'achat et réagit à l'affaire Abad.

Olivia Grégoire en conférence de presse le 23 mai
Olivia Grégoire en conférence de presse le 23 mai
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL
Les dernières infos
  • L'équipe de la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne doit fouler lundi peu avant 10 heures le gravier de l'Elysée pour un conseil des ministres. La porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, doit tenir un point-presse.
  • Le nouveau gouvernement se réunit au grand complet avec au menu les grandes priorités tracées par le président, école, santé, transition écologique mais aussi la lutte contre l'inflation.
  • Nommé ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, lui-même handicapé, fait face à de graves accusations de viols dans un article publié samedi par "Médiapart". Il nie "avec la plus grande force".
Filtrer et afficher les actualités :

Affaire abad : "La justice est la seule à devoir et à pouvoir trancher"

Les accusations de viol envers le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, continuent de secouer l'exécutif. Lors d'un point presse après le Conseil des ministres, Olivia Grégoire a tenu à rappeler la ligne de conduite du gouvernement. "La ligne du président et les propos de la Première ministre ont été clairs : tolérance zéro pour les délinquants sexuels".

"Dans cette affaire, l'enjeu c'est l'établissement de la vérité. C'est à la justice de la faire, ce n'est pas à moi ni à vous. Cette affaire a été classée sans suite à deux reprises. S'il existait d'autres victimes, il faudrait qu'elles se présentent à la justice", a déclaré la porte-parole du gouvernement avant d'ajouter que "la justice est la seule à devoir et à pouvoir trancher".

Un premier projet de loi pour le pouvoir d'achat

À l'issue du premier Conseil des ministres, la nouvelle porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, a détaillé un nouveau projet de loi pour aider les Français sur le pouvoir d'achat, "qui devrait être adopté en Conseil des ministres avant les législatives, pour être présenté à la représentation nationale si tôt qu'elle sera élue (…) c'est une question de semaines".

Cette mesure devrait "Aider tous les Français à réduire leurs dépenses contraintes, en agissant sur les prix (notamment l'énergie). Il s'agira aussi d'agir sur les prix de l'alimentation, (…) agir sur les prix des transports avec la ristourne sur le carburant".

CE DIRECT EST terminé, merci de l'avoir suivi

Affaire abad : "La justice est la seule à devoir et à pouvoir trancher"

Les accusations de viol envers le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, continuent de secouer l'exécutif. Lors d'un point presse après le Conseil des ministres, Olivia Grégoire a tenu à rappeler la ligne de conduite du gouvernement. "La ligne du président et les propos de la Première ministre ont été clairs : tolérance zéro pour les délinquants sexuels".

"Dans cette affaire, l'enjeu c'est l'établissement de la vérité. C'est à la justice de la faire, ce n'est pas à moi ni à vous. Cette affaire a été classée sans suite à deux reprises. S'il existait d'autres victimes, il faudrait qu'elles se présentent à la justice", a déclaré la porte-parole du gouvernement avant d'ajouter que "la justice est la seule à devoir et à pouvoir trancher".

Les priorités du gouvernement borne

La porte-parole du gouvernement a tenu un point-presse à l'issue du Conseil des ministres, dans lequel elle précise les priorités de l'exécutif : "Engager pour les cinq prochaines années trois priorités : l'éducation, la santé et l'écologie".

Un premier projet de loi pour le pouvoir d'achat

À l'issue du premier Conseil des ministres, la nouvelle porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, a détaillé un nouveau projet de loi pour aider les Français sur le pouvoir d'achat, "qui devrait être adopté en Conseil des ministres avant les législatives, pour être présenté à la représentation nationale si tôt qu'elle sera élue (…) c'est une question de semaines".

Cette mesure devrait "Aider tous les Français à réduire leurs dépenses contraintes, en agissant sur les prix (notamment l'énergie). Il s'agira aussi d'agir sur les prix de l'alimentation, (…) agir sur les prix des transports avec la ristourne sur le carburant".

olivier faure demande le départ de Damien Abad

"Si j'étais Premier ministre, je dirais à Damien Abad : 'Je n'ai pas de raison particulière de penser que les femmes mentent, parce que je ne vois pas les raisons qui les motiveraient à cela. Il y a un doute qui existe aujourd'hui. La parole des femmes doit être respectée. Donc, dans l'attente d'une décision de justice, je souhaite que tu ne sois pas au gouvernement'", a-t-il déclaré sur France Inter à propos du ministre des Solidarités.

Laurent berger "ulcéré" par les attaques contre Pap Ndiaye

Les attaques contre le nouveau ministre de l'Education nationale Pap Ndiaye, accusé par l'extrême droite de propager une vision "indigéniste" et "immigrationniste", sont "un pur scandale", a estimé sur LCI le patron de la CFDT, Laurent Berger, évoquant du "racisme" et de la "connerie".

"Je suis dégoûté, ulcéré de tout ce qu'on a entendu ce week-end de raciste, de gens qui n'arrivent pas à la cheville de M. Ndiaye".

Passation de pouvoir entre élisabeth borne et olivier dussopt

L'ancienne ministre du Travail, promue Première ministre par Emmanuel Macron, va passer le flambeau à son successeur ce lundi matin. L'ancien ministre délégué chargé des Comptes Publics au sein du gouvernement de Jean Castex, Olivier Dussopt, était également membre du gouvernement d'Édouard Philippe en tant que secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes Publics.

le cas abad embarrasse le gouvernement

Accusé par deux femmes de viol, le ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées Damien Abad nie les faits. Il n'empêche que l'affaire embarrasse déjà le gouvernement, moins de 72h après sa nomination. L'ancien LR peut-il rester à son poste ? "C'est gênant, ce n'est pas tenable" pour lui, confie un ministre à l'abri des micros.

Bonjour

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré aux premiers pas du nouveau gouvernement.

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires