2 min de lecture Information

Emmanuel Macron "fait réagir de façon extrême", observe Alain Duhamel

INVITÉ RTL - Le journaliste publie "Emmanuel le Hardi", un livre dans lequel il analyse le parcours et la trajectoire d'un Emmanuel Macron qui "déclenche des passions incroyables", dans les deux sens.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Emmanuel Macron "fait réagir de façon extrême", observe Alain Duhamel Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Ryad Ouslimani

Il est sans doute l'un des observateurs les plus aiguisés de la Ve République, et sa vision concernant Emmanuel Macron ne manque donc pas d'intérêt au regard de son expérience de la vie politique française. Alain Duhamel présentait sur RTL son livre Emmanuel le Hardi ce vendredi 29 janvier, dans lequel il analyse la personnalité, la trajectoire, et la politique du chef de l'État. 

Tout d'abord, le journaliste a hésité entre "le Hardi" ou "le Téméraire" pour qualifier Emmanuel Macron, mais dans les deux cas, l'adjectif aurait gardé une base de ce qu'est le président de la République. "C'est quelqu'un qui non seulement prend des risques, mais aime prendre des risques, et a dans sa nature de prendre des risques", indique Alain Duhamel. 

L'auteur relève que "le tout est de savoir quelle est la proportion de risques positifs et de risques négatifs". Pour le moment il estime que le positif l'emporte "sur le fil". 

Des sentiments extrêmes à son égard

Concernant le mandat d'Emmanuel Macron, Alain Duhamel en pointe le caractère exceptionnel. "Il est sans précédent qu'un chef de l'État n'ait connu que des crises pendant son mandat. Et on sait que ce sera jusqu'au bout. C'est une situation très particulière", fait-t-il remarquer. 

À lire aussi
vaccin
Les infos de 5h - Le gouvernement exhorte les soignants réticents à se faire vacciner

Et c'est dans ce contexte explosif que l'ex-éditorialiste de RTL observe qu'Emmanuel Macron "déclenche des passions incroyables". "Je n'avais rien connu de comparable depuis les convulsions de la fin de la guerre d'Algérie", assure-t-il. Selon lui, la crise des "gilets jaunes" a révélé que le chef de l'État déclenchait "un sentiment de rejet absolu". "C'est quelqu'un qui fait réagir de façon extrême", indique-t-il. Il inspire ainsi soit l'admiration, soit la haine. 

Selon Alain Duhamel, dans le pays le plus égalitariste au monde, Emmanuel Macron "est l'image insolente de quelqu'un qui est plutôt bien de sa personne, qui a un cerveau qui fonctionne à toute vitesse, qui a été président à 39 ans". "Je pense qu'il sécrète un sentiment d'injustice", analyse-t-il. 

Un mandat plombé par les crises successives

Après 5 années de mandat, le locataire de l'Élysée devrait tenter de briguer un second mandat. "Je ne suis absolument pas sûr qu'il sera réélu", note à ce propos Alain Duhamel. "Tout le ponde est contre le président sortant, tous les candidats", explique-t-il. "Dans les 6 derniers mois qu'est-ce qui l'emportera ? La haine ou la peur ? Si c'est la peur, c'est très bon pour lui", décrypte-t-il. 

Concernant le bilan d'Emmanuel Macron, Alain Duhamel prévoit que celui-ci ne pourra pas s'appuyer sur les réformes promises en 2017. "La chronologie fait que les réformes ce sera pour un second mandat, s'il y a un second mandat", éclaire le journaliste, au regard des crises qui ont empêché le gouvernement de mener la politique prévue.  

Enfin, Alain Duhamel concède que le chef de l'État "est intellectuellement très séduisant". Mais il observe néanmoins que le parcours fulgurant d'Emmanuel Macron fait qu'"en politique, c'est un débutant (...) il est en apprentissage". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Information Présidentielle 2022 Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants