1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron courtise-t-il les chasseurs ?
1 min de lecture

Emmanuel Macron courtise-t-il les chasseurs ?

Le président de la République souhaiterait revenir sur une décision du Conseil d'État, qui avait jugé illégales certaines techniques de chasse.

Le président Emmanuel Macron
Le président Emmanuel Macron
Crédit : Ludovic MARIN / AFP / POOL
Emmanuel Macron courtise-t-il les chasseurs ?
01:52
William Galibert - édité par Victor Goury-Laffont

Le Conseil d'État avait voulu les interdire, et pourtant, le gouvernement souhaite à nouveau autoriser certaines méthodes de chasse traditionnelles pour les oiseaux, notamment celle qui consiste à capturer les volailles avec des filets, des cages ou bien en les étranglant avec des fils accrochés aux branches. 

Les chasseurs appellent à manifester ce samedi 18 septembre pour défendre ces pratiques et leur passion. Les dernières décisions gouvernementales laissent penser qu'ils ont bel et bien le soutien du chef de l'État.

"C'est de la démagogie présidentielle. Ce sont des cadeaux faits aux chasseurs. C'est proprement scandaleux", juge Allain Bougrain-Dubourg, le président de la Ligue de protection des oiseaux. Ce qui est sûr, c'est qu'Emmanuel Macron écoute les chasseurs et perd rarement une occasion de les cajoler. 

Vous ne verrez jamais le président avec un fusil de chasse à la main. Par contre, on l'a déjà vu à Chambord admirer les sangliers abattus par la Fédération des chasseurs. C'est lui aussi qui a divisé par deux le prix du permis de chasse nationale de 400 à 200 euros. 

À lire aussi

Emmanuel Macron dialogue beaucoup avec l'influent Willy Ceren, le patron des chasseurs, ou encore aussi avec Thierry Coste, lobbyiste pro-chasse, dont la présence à certaines réunions à l'Élysée a fini de convaincre Nicolas Hulot qu'il fallait claquer la porte de son ministère de l'Écologie. 

Le sénateur François Patriat, grand ami d'Emmanuel Macron, est lui-même fine gâchette. "On peut tout à fait agir sur le climat et défendre la chasse, ce n'est pas incohérent" estime-t-il. Cela semble tout de même parfois acrobatique. Aujourd'hui, Emmanuel Macron est donc prêt à réautoriser certaines techniques de chasse interdites. Il y a à peine quinze jours, il prononçait un grand discours à Marseille sur la protection des espèces et de la biodiversité.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/