1 min de lecture Débat

Emmanuel Macron au débat citoyen : "Plus personne ne paiera la taxe d'habitation"

Le président de la République s'est invité le jeudi 24 janvier à une rencontre de citoyens dans la Drôme. Interpellé sur la taxe d'habitation, Emmanuel Macron a confirmé sa suppression progressive : "On la supprime en trois bouts".

Emmanuel Macron s'est invité à un débat citoyen à bourg-de-Péage, jeudi 24 janvier 2019
Emmanuel Macron s'est invité à un débat citoyen à bourg-de-Péage, jeudi 24 janvier 2019 Crédit : EMMANUEL FOUDROT / POOL / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

À l'occasion de la rencontre surprise entre le président de la République et les Français à un débat citoyen à Bourg-de-Péage, dans la Drôme (Auvergne-Rhône-Alpes), organisé par son ministre de l'Agriculture Didier Guillaume et la maire de la ville, Nathalie Nieson, Emmanuel Macron a défendu longuement sa politique et n'a éludé aucune question.

Interpellé par un citoyen sur la taxe d'habitation, le président de la République a déclaré très clairement : "Plus personne ne la paiera, on la supprime en trois bouts". Et le président de préciser : "C'est l'État qui compense et l'État finance sur ses économies".

Le chef de l'État met donc fin à l'imbroglio de la taxe d'habitation qui, initialement, ne concernait pas les 20% les plus riches de la population. Cette taxe devait d'ailleurs être mise sur le tapis lors du grand débat.

Emmanuel Macron a également abordé la question du glyphosate au cours de ce débat citoyen. Le président de la République estime impossible l'arrêt de son utilisation du jour au lendemain : "Je vous le dis : un an, ce n'est pas faisable et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans, on ne fera pas 100%, on n'y arrivera pas, je ne pense pas", a-t-il déclaré.

>
Emmanuel Macron se prête au jeu des questions-réponses Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Sébastien Rieussec, Fabienne Bruere / AFPTV / AFP | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débat Emmanuel Macron Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants