1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Raquel Garrido s'investit auprès de Gilets jaunes : "Elle ne manque pas de culot", tance Alba Ventura
1 min de lecture

ÉDITO - Raquel Garrido s'investit auprès de Gilets jaunes : "Elle ne manque pas de culot", tance Alba Ventura

Pour Alba Ventura, la dévotion de Raquel Garrido envers des Gilets jaunes comme Jérôme Rodrigues passe mal. La députée de La France Insoumise en oublierait-elle les autres victimes du mouvement ?

Raquel Garrido, le 2 novembre 2013
Raquel Garrido, le 2 novembre 2013
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
UN POINT C'EST TOUT - ÉDITO - Raquel Garrido s'investit auprès de Gilets jaunes : "Elle ne manque pas de culot", tance Alba Ventura
00:01:43
ÉDITO - Raquel Garrido s'investit auprès de Gilets jaunes : "Elle ne manque pas de culot", tance Alb
00:01:43
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Joanna Wadel

L'imagination de Raquel Garrido n'a pas de limites. La députée LFI s'est mis en tête de créer un statut particulier pour les victimes du mouvement des Gilets jaunes. Cela dit, pour les victimes des répressions policières. Un statut particulier, afin qu'elles puissent solliciter une aide financière, juridique et psychologique. 

L'élue de Seine-Saint-Denis, qui ne manque pas de culot, a fait cette annonce alors qu'elle faisait visiter l'Assemblée nationale à des Gilets jaunes, dont Jérôme Rodrigues. On peut comprendre la grande bonté de Raquel Garrido à l'égard de manifestants pacifiques, qui se sont retrouvés au milieu de violences et qui ont payé dans leur chair la défense du pouvoir d'achat. Mais pas lorsqu'il s'agit de va-t-en-guerre, qui ont soufflé sur les braises. Ces Gilets jaunes haineux qui ne cherchaient qu'à en découdre face aux forces de l'ordre et à piétiner nos institutions. 

Et surtout, il serait bien que dans sa magnanimité, Raquel Garrido n'oublie pas les autres. Tous ces commerçants, qui ont eu leur vitrine caillassée, qui ont dû tirer le rideau à l'approche des fêtes de Noël. Tous ces restos ou ces hôtels qui ont vu les touristes annuler leur venue. Tous ces salariés, tous ces artisans, tous ces extras qui ont été empêchés de travailler. Tous ces habitants qui ont retrouvé leur voiture brûlée. Sans compter ces policiers et ces gendarmes, qui n'ont pas compté leurs heures pour protéger la population et qui ont aussi été blessés. 

Oui, occupons-nous des victimes. Mais de toutes les victimes. Et ça, bien-sûr, ça ne lui est pas venu à l'esprit, à Madame Garrido. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire