1 min de lecture Manifestations

DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : des affrontements violents à Paris

La capitale, lieu de rassemblement des "gilets jaunes" qui célèbrent les un an du mouvement, est le théâtre de nombreuses violences ce samedi. 264 personnes ont été interpellées.

Des heurts violents ont éclaté ce samedi 16 novembre notamment sur la place d'Italie à Paris Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 16/11/2019
8 >
Des heurts violents ont éclaté ce samedi 16 novembre notamment sur la place d'Italie à Paris Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 16/11/2019
Les "gilets jaunes" ont "célébré" leur premier anniversaire le week-end du 16 et 17 novembre 2019. Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
Voitures retournées, jets de pavés, feux de poubelles, le coeur de la capitale est le théâtre de nombreuses violences Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
Plusieurs dizaines de personnes cagoulées et vêtues de noir ont attaqué les vitrines à coup de pavés Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
La préfecture de police de Paris a indiqué qu'elle avait déjà procédé à 264 interpellations et 1.497 contrôles préventifs Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
Deux voitures ont été retournées sur la chaussée Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
Le coeur de la capitale est noyé sous un déluge de lacrymogènes Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
Ces petits groupes reviennent à la charge et sont provisoirement repoussés ou dispersés par les force de l'ordre qui utilisent aussi un canon à eau Crédits : AFP | Date : 16/11/2019
1/1
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

La place d'Italie à Paris est le théâtre de violents affrontements ce samedi 16 novembre, date anniversaire des "gilets jaunes". Voitures retournées, jets de pavés, feux de poubelles, le coeur de la capitale est noyé sous un déluge de lacrymogènes. Depuis le milieu de matinée, plusieurs reprises, les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser de petits groupes d'individus, parfois cagoulés.

Le centre commercial d'Italie 2, sur la place, a fermé ses portes dès les premiers signes de violence. Vers 13 heures, ses portes d'entrée et les vitrines d'une résidence hôtelière voisine ont été attaquées à coup de pavés par plusieurs dizaines de personnes cagoulées et vêtues de noir, a constaté l'AFP.

Deux voitures ont été retournées sur la chaussée, des pavés lancés en direction des forces de l'ordre qui ont immédiatement riposté par des tirs très nourris de gaz lacrymogène. Régulièrement, ces petits groupes reviennent à la charge et sont provisoirement repoussés ou dispersés par les force de l'ordre qui utilisent aussi un canon à eau. 

Plusieurs milliers de personnes sont attendues à Paris, où deux grandes marches sont autorisées mais où les autorités redoutaient l'intervention de "200 à 300 ultra-jaunes et 100 à 200 militants d'ultragauche". La préfecture de police de Paris a indiqué qu'elle avait déjà procédé à 264 interpellations dans les rues de la capitale. 11 personnes ont été placées en garde à vue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Affrontements
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants