1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Présidentielle 2022 : stratégie zéro prise de risque pour Macron ?
2 min de lecture

ÉDITO - Présidentielle 2022 : stratégie zéro prise de risque pour Macron ?

En dévoilant son programme jeudi, Emmanuel Macron n’a pas forcé son talent, développant l'idée d'une continuité.

Emmanuel Macron, le 16 mars 2022
Emmanuel Macron, le 16 mars 2022
Crédit : IAN LANGSDON / POOL / AFP
ÉDITO - Présidentielle 2022 : stratégie zéro prise de risque pour Macron ?
00:03:18
ÉDITO - Présidentielle 2022 : stratégie zéro prise de risque pour Macron ?
00:03:18
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par William Vuillez

Emmanuel Macron a dévoilé son programme dans une conférence de presse ce jeudi et il a, tout le long de sa longue présentation, développé l’idée d’une continuité. Il relie 2017 à 2022 avec ses résultats sur le chômage notamment et par la traversée des crises. Partant de là, il veut renforcer, poursuivre, améliorer, développer ce qu’il a fait pendant 5 ans, pour les 5 ans qui viennent. C’est aussi simple que ça. 

Enfin simple, cela donne un programme copieux aux aspects parfois assez techniques et plus de 4 heures d’explications. Le tout ressemblait surtout à une belle démonstration de sa maitrise des dossiers, ce qui veut dire pour les électeurs : "Vous savez ce que je sais faire, continuons ensemble".
 
Emmanuel Macron n’a pas forcé son talent, beaucoup de ce qu’il a expliqué avait déjà été dévoilé précédemment, il n’y a pas d’effet de surprise, l’audace est très limitée. Emmanuel Macron gère sa très nette avance dans les sondages, ce vendredi matin encore dans notre BVA/Orange pour RTL, il est à 30% des intentions de vote. Sa première concurrente, Marine Le Pen, est 12 points derrière à 18%. L’élection pour Emmanuel Macron c’est assez simple : "Si les Français considèrent que j’ai mal décidé, eh bien ils décideront de se passer de moi". Ce n’est pas bravache, cela traduit une absence totale d’inquiétude. 

Des réformes annoncées

La prudence n’empêche pas l’habilité. Emmanuel Macron dans son programme, a mis de quoi asphyxier la droite et choquer la gauche : avec la retraite à 65 ans, des heures d’activité pour les bénéficiaires du RSA, la rémunération des enseignants au mérite. Le temps des réactions, la campagne tourne autour de lui. Il est accusé par la droite de plagiat, par la gauche d’être anti-social, l’opération de ce point de vue est réussie. 

Les réactions des autres candidats, comme savoir s’il serait plus à droite aujourd’hui qu’hier à gauche, "je m’en fiche royalement, totalement, présidentiellement !", répond Emmanuel Macron. Sur les retraites par exemple, ça se fera et ça se fera vite promet Emmanuel Macron. Mais pour d’autres réformes, il va sous-traiter tout azimuts. Le Président sortant promet ainsi une convention citoyenne sur la fin de vie. 

À écouter aussi

Une commission transpartisane pour rénover nos institutions avec pourquoi pas l’idée d’introduire de la proportionnelle pour les législatives, pas celles de juin, les suivantes. Et sur deux très gros sujets difficiles : la santé l’école, Emmanuel Macron promet une méthode démocratique nouvelle, autrement dit, de la consultation et des décisions locales. Emmanuel Macron a bien décidé que pour sa réélection mais aussi pour son second mandat, il ne prendrait pas beaucoup de risques.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/