1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Présidentielle 2022 : pourquoi Yannick Jadot, ça ne marche pas ?
2 min de lecture

ÉDITO - Présidentielle 2022 : pourquoi Yannick Jadot, ça ne marche pas ?

Selon notre sondage BVA pour Orange et RTL, Yannick Jadot est à 8% des intentions de vote, derrière Jean-Luc Mélenchon. Pourquoi un score si bas ?

Yannick Jadot refuse la proposition de la candidate PS pour une "primaire de la gauche".
Yannick Jadot refuse la proposition de la candidate PS pour une "primaire de la gauche".
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
ÉDITO - Présidentielle 2022 : pourquoi Yannick Jadot, ça ne marche pas ?
03:06
ÉDITO - Présidentielle 2022 : pourquoi Yannick Jadot, ça ne marche pas ?
03:06
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par William Vuillez

Mais pourquoi Yannick Jadot le candidat écologiste est-il toujours si bas dans les sondages ?
Ce vendredi matin, dans notre étude BVA/RTL, Yannick Jadot est à 8% des intentions de vote, derrière Jean-Luc Mélenchon. Le thème de l’écologie est obstrué par d’autres sujets bien plus bruyants. L’écologie n’est pas un ressort de vote suffisamment puissant aujourd’hui. 

Et il y a des faiblesses importantes chez Yannick Jadot et pour l’écologie politique en général. Yannick Jadot garde l’image du militant, comme le décrit l’un de ses anciens amis : "C’est toujours le grand type, sur son zodiac, avec un chasuble Greenpeace en train de hurler dans un mégaphone". L’image est un peu caricaturale mais vous la voyez bien.

Quel que soit le sujet, Yannick Jadot commence par se lamenter sur la situation sans vraiment parvenir à développer ensuite ses solutions. Le problème des solutions en matière d’écologie, c’est que c’est compliqué et que c’est angoissant, ça semble même assez risqué. C’est le changement XXL. Tout ce que propose les autres candidats à côté des solutions écolos, ce sont des douces réformettes.

Jadot n’est pas vu comme un présidentiable

Donc l’écologie existe mais elle ne parvient pas à se transformer en offre politique crédible, il n’y a rien à faire. Pour qu’à un moment une candidature décolle, il faut que les électeurs se disent, même si c’est utopique, que leur candidat peut devenir président de la République. C’est ce qu’avait réussi Jean-Luc Mélenchon en 2017. Ses 19% d’électeurs y ont cru, avant de redécouvrir ensuite la vraie nature colérique violente du leader de la France Insoumise.

À lire aussi

Aujourd’hui Yannick Jadot n’est pas vu comme un présidentiable, comme on dit, comme quelqu’un qui pourrait accéder à l’Élysée. "C’est parce que les gens ne le connaissent pas encore", veut croire son entourage. Mais ce n’est pas suffisant pour expliquer pourquoi Yannick Jadot ne décolle pas.

Il n’est pas aidé par l’ambiance générale à gauche, explique l’un de ses stratèges. Il est même tiré vers le bas par les loosers. Ce début d’année est encore animé par le faux suspens Christiane Taubira, le calvaire d’Anne Hidalgo et la perdition d’Arnaud Montebourg.

"Le moment viendra"

Le mythe de la candidature unique pour sauver la gauche va parvenir à animer tout le mois de janvier. Ce mythe qui voudrait que les candidats soient suffisamment proches pour que leurs intentions de vote s’additionnent à chaque retrait de candidature. Sandrine Rousseau, la finaliste malheureuse de la primaire écolo, demandait encore la semaine dernière à Yannick Jadot de passer des coups de fil aux autres candidats. C’est un feuilleton grotesque…

Donc l’écologie restera une candidature de témoignage. Elle ne part pas d’un niveau nul. 8% début janvier, aucun écolo n’a jamais fait ce score à une présidentielle. Mais ça reste insuffisant pour une dynamique électorale. Les proches de Yannick Jadot expliquent que les Français n’ont pas encore la tête dans l’élection, que le moment d’explication viendra, pour vraiment exposer leur programme, la seule vraie nouvelle alternative de cette élection.

"Le moment viendra". Écolo ou pas c’est toujours l’argument du mois de janvier pour le candidat qui peine à décoller.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/