1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Église : "Je suis pour le mariage des prêtres", clame Alba Ventura
1 min de lecture

ÉDITO - Église : "Je suis pour le mariage des prêtres", clame Alba Ventura

Des milliers d'enfants sont nés d'un père prêtre en France. Les hommes d'église ont aussi le droit à l'amour, martèle Alba Ventura.

Un prêtre célèbre un office religieux (illustration)
Un prêtre célèbre un office religieux (illustration)
Crédit : Ye Aung THU / AFP
ÉDITO - Église : "Je suis pour le mariage des prêtres ", clame Alba Ventura
00:01:44
UN POINT C'EST TOUT - Église : "Je suis pour le mariage des prêtres ", clame Alba Ventura
00:01:44
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Un prêtre sur deux ne respecte pas son célibat, avance la présidente d'une association de femmes de prêtres. Oui, il existe bien des associations de femmes de prêtres. La chaîne Arte a diffusé mardi soir un magnifique documentaire, que vous pouvez découvrir en replay, qui s'intitule Célibat des prêtres : le calvaire de l'Église. 

Si je me réjouis de cette nouvelle, ce n'est pas pour paraître désobligeante envers l'Église ou pour laisser penser qu'avec une telle chronique, j'inciterais ceux qui ont fait vœu de chasteté à la débauche. Il n'y a pas d'esprit malin ou diabolique qui m'anime, seulement la joie de voir que des curés, comme des rabbins, des imams ou des pasteurs, peuvent trouver l'amour.

Rendez-vous compte que les prêtres sont quasiment les seuls à ne pas pouvoir se marier. Même chez les bouddhistes, où les moines font vœu de chasteté et de célibat, il y a quand même des lignées qui autorisent le mariage. Il y a 4.000 enfants en France nés des amours clandestins d'un prêtre et d'une laïque. Il faut voir ces familles où l'on a fait croire aux enfants que l'homme de Dieu, qui venait déjeuner le dimanche, était un oncle. Il faut voir ces doubles vies, ces tiraillements, ces souffrances et puis cette culpabilité que l'Église leur fait porter pour avoir trahi leurs vœux.

Il faut arrêter de considérer l'amour comme une maladie honteuse. Ce n'est pas un péché. Je suis pour le mariage des prêtres ! On tiendrait peut-être là une solution à la crise des vocations, un point c'est tout.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire