2 min de lecture Gouvernement

Couvre-feu généralisé à 18h : quelles sont les nouvelles aides pour les entreprises

ÉCLAIRAGE - Après avoir annoncé une généralisation du couvre-feu à 18 heures, le gouvernement a promis jeudi le report d'un an des remboursements des Prêts Garantis par l'Etat (PGE). Le fonds de solidarité est également remanié.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Couvre-feu généralisé à 18h : quelles sont les nouvelles aides pour les entreprises Crédit Image : Ian LANGSDON / POOL / AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio édité par Bastien Hauguel

Le gouvernement a annoncé jeudi la généralisation du couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire métropolitain, et ce dès le samedi 16 janvier, en promettant de nouvelles aides pour soutenir les entreprises. Une première bouffée d'oxygène porte sur les crédits souscrits depuis quasiment un an par les entreprises, les fameux Prêts Garantis par l'État (les PGE). 

Des changements sont ainsi à noter. Si vous êtes un patron qui a souscrit à un prêt (170.000 euros en moyenne), vous deviez normalement déjà commencer à rembourser dans un mois et demi, en mars prochain. Désormais, vous avez le droit de demander le report de cette échéance d'un an supplémentaire, et n'avoir rien à rembourser avant 2022. Attention, ce report n'est toutefois pas automatique. Il faut absolument le demander à votre banquier.

Qui est concerné par le fonds de solidarité ?

Le fonds de solidarité, qui permet de recevoir des aides pour les artisans, commerçants ou indépendants, devient par ailleurs plus généreux, avec 4 milliards d'euros par mois. Plusieurs entreprises sont concernées. 

D'abord, les grandes structures, celles qui ont un chiffre d'affaires dépassant le million d'euros par mois et qui sont sous le coup d'une fermeture administrative (comme par exemple une chaîne de restaurants, d'hôtels, plusieurs salles de sports, de bowlings, ou des magasins de locations de skis). Désormais, si vous faites partie de cette catégorie, 70% de vos coûts fixes (loyers, factures d'électricité et même impôts) peuvent être pris en charge par le fonds, dans la limite de 3 millions d'euros maximum sur le premier semestre de cette année. Et cette aide se cumule par ailleurs avec les autres sommes déjà issues du fonds de solidarité

À lire aussi
transports
Coronavirus : "La crise sanitaire déclenche des nationalisations", observe François Lenglet

Les fournisseurs des restaurants et des cafés, les "victimes collatérales" des fermetures, sont également concernés. Si vous êtes par exemple pêcheur, brasseur, grossiste ou blanchisseur, l'élargissement du fonds de solidarité vous permet désormais de passer d'une aide qui était de 10.000 euros par mois à jusqu'à 200.000 euros.

Petit rappel : pour demander ces aides du fonds de solidarité, il faut aller sur le site impots.gouv.fr, et remplir le formulaire des pertes de chiffres d'affaires en page d'accueil. Pour les déclarations du mois de décembre, il doit être en ligne dès le midi du vendredi 15 janvier. Le paiement est attendu en début de semaine prochaine, comme l'a promis Bercy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Coronavirus France Bruno Le Maire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants