1 min de lecture Politique

Départementales dans le Loiret : un candidat RN désinvesti pour propos racistes

Le Rassemblement national a retiré son investiture à Pascal Auger, candidat dans le Loiret. Ce dernier a notamment assimilé la France à une "colonie africaine" sur Twitter.

Photo prise au siège du Rassemblement National (RN) à Nanterre, près de Paris, le 29 janvier 2021. (Illustration)
Photo prise au siège du Rassemblement National (RN) à Nanterre, près de Paris, le 29 janvier 2021. (Illustration) Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Le Rassemblement national (RN) a retiré son investiture à Pascal Auger, candidat aux élections départementales dans le Loiret. Ce dernier a été suspendu pour avoir tenu des propos racistes sur Twitter, a annoncé mardi le parti dans un communiqué de presse.

"Au regard des propos intolérables tenus sur les réseaux sociaux par Monsieur Pascal Auger, le Rassemblement national procède à la suspension immédiate de sa qualité de membre du RN dans l'attente de son passage devant la commission de discipline", indique le communiqué du Rassemblement national, qui retire également son investiture au candidat.

Pascal Auger, un retraité de 65 ans et entraîneur de basket bénévole, est candidat dans le canton de Fleury-les-Aubrais. Dans ses tweets, M. Auger a notamment assimilé la France à une "colonie africaine" et tenu des propos insultants envers les migrants. Son compte Twitter a été supprimé.

Si le binôme venait à être élu, M. Auger ne représenterait pas le RN

Cyril Hemardinquer - délégué départemental du RN dans le Loiret
Partager la citation

Une commission de discipline doit se tenir pour statuer sur son avenir au sein du Rassemblement national "mais il fait peu de doutes qu'il sera radié", a indiqué Cyril Hemardinquer, délégué départemental du parti dans le Loiret. "Le problème c'est qu'il gèle la candidature de sa binôme, mais moi, je ne veux pas planter trois personnes (avec les suppléants), pour un qui déraille", a ajouté le délégué. 

À lire aussi
Val-de-Marne
Départementales 2021 : une candidate affirme avoir été agressée par un militant

"Si le binôme venait à être élu, M. Auger ne représenterait pas le RN. Nous nous désolidarisons de cette personne. Je lui demanderais de se désister pour son suppléant. Mais je n'ai pas de moyen de coercition, s'il n'est pas d'accord. Ça ne correspond pas aux valeurs que l'on véhicule", a souligné Cyril Hemardinquer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Faits divers Candidat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants