1 min de lecture Démission

Démission de Delevoye : un quatorzième mandat est-il absent de sa déclaration ?

VU DANS LA PRESSE - Jean-Paul Delevoye, dans sa déclaration d'intérêts de novembre 2019, n'a pas mentionné son poste de président du CESE. La nouvelle déclaration l'omettrait aussi.

Le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye
Le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le haut-commissaire à la Réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a présenté sa démission ce lundi 16 décembre, acceptée "avec regrets" par le président de la République Emmanuel Macron. Il était depuis plusieurs jours fragilisé après la découverte d'omissions dans sa déclaration d'intérêts. Ces "oublis" auront eu raison de sa présence au gouvernement

Le Monde a pu consulter ce mardi 16 décembre la nouvelle déclaration d’intérêts de Jean-Paul Delevoye. Il avait "oublié" de déclarer une dizaine de mandats, notamment des liens avec le monde de l'assurance. Mais Marianne pense avoir découvert un quatorzième manquement. 

En effet, même si cela est de notoriété publique, il semblerait que Jean-Paul Delevoye n'aie pas écrit dans sa déclaration son poste de président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Un poste qu'il a occupé de 2010 à 2015, il y a moins de 5 ans donc. Un poste par ailleurs rémunéré "6.330,32 euros", précise le site du Cese

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Démission Gouvernement Réforme des retraites
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants