1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat Macron/Le Pen : qu'en ont pensé les équipes des candidats ?
2 min de lecture

Débat Macron/Le Pen : qu'en ont pensé les équipes des candidats ?

Le débat de l'entre-deux-tours a eu lieu hier soir, mercredi 20 avril. Un Emmanuel Macron "arrogant" et une Marine le Pen "sur la défensive"... Quel est le ressenti des équipes des candidats ?

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le 20 avril 2022
Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le 20 avril 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Débat Macron/Le Pen : qu'en ont pensé les équipes des candidats ?
00:03:18
Débat Macron/Le Pen : qu'en ont pensé les équipes des candidats ?
00:03:18
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Marine Derquenne

C'est la candidate du RN Marine Le Pen qui avait le plus de pression hier soir, mercredi 20 avril, lors du débat de l'entre-deux-tours. "Ce n'est plus la même qu'en 2017" : un parlementaire du Rassemblement national est soulagé. "Elle s'en est bien sortie malgré le ton doctoral de Macron", assure-t-il. Les proches de la candidate saluent son "calme", alors qu'elle avait été agressive en 2017, face à un Emmanuel Macron "trop arrogant" à leur goût. "Techno avec ses fiches", "bizarroïde" avec "ses bras croisés en permanence" ou "avachi sur la table", lâchent-ils. 

Un conseiller de la candidate Marine Le Pen dénonce un candidat-président "consternant et menteur sur la Russie". Une des séquences les plus tendues entre eux quand il l'accuse d'être dépendante de Poutine à cause de son prêt à une banque russe.

Des avis plus mitigés hors du cœur réacteur lepéniste

Mais quand on s'éloigne du cœur du réacteur lepéniste, ils sont moins convaincus : "Elle s'est laissée dominer", glisse un ex-RN. "Elle avait l'air anesthésiée à certains moments" lâche un autre, un peu surpris : "Pourquoi n'attaque-t-elle pas plus ? Par exemple sur McKinsey quand il l'attaque sur la Russie ?"

L'avocat des antivax Fabrice Divizio, qui votera pour Marine Le Pen, a carrément écrit sur Twitter : "Elle est nulle". On a vu électeur plus enthousiaste. Mais "le principal, c'est le bulletin de vote" riposte un élu : "Après le débat, il y a toujours 36 mille raisons de voter pour elle : la première étant de ne pas vouloir voter Macron". Mais d'après un premier sondage Elabe à chaud hier soir, le président-sortant a été le plus convaincant pour 59% des Français, tandis que Marine Le Pen a été convaincante pour 39% des sondés. 

Qu'en ont pensé les soutiens d'Emmanuel Macron ?

À lire aussi

Du côté du président-sortant, il y a une petite ambiance "il a gagné le débat". Le verdict a été livré dès 21h21 par une députée. Pourquoi 21h21 ? Parce que c'était la fin de la séquence pouvoir d'achat, séquence redoutée par les macronistes, car Marine Le Pen fait campagne sur le sujet depuis plus de 6 mois. "Elle n'a pas gagné sur son point fort" se réjouit un ministre.

Il faut dire qu'ils étaient un peu à fronts renversés lors du débat. Emmanuel Macron était offensif, tandis que la candidate du RN est restée sur la défensive. Paradoxal alors que Macron est le sortant, avec un bilan, un "boulet" disent les lepénistes, plus virulents que la candidate en plateau. Alors oui, les marcheurs ont trouvé Marine Le Pen meilleure qu'en 2017, mais un conseiller de l'exécutif lâche, perfide, qu'"elle progresse moins vite que l'inflation"

Le petit côté arrogant dénoncé par le camp d'en face, certains marcheurs ne le nient pas, sans trop savoir quel impact ça peut avoir sur les électeurs. D'après des lieutenants du chef de l'État qui étaient en coulisses, c'est un mauvais procès : "il la remet juste en place, et elle est dans les cordes, ce n'est pas de l'arrogance, c'est un débat". Le juge de paix, ce sera dimanche 24 avril prochain à 20h.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/