1 min de lecture Marseille

Coronavirus à Marseille : Rubirola dénonce deux poids deux mesures

La maire de Marseille dénonce l'irrégularité des mesures prises à Paris et Marseille, des villes pourtant toutes deux qualifiées de "à risque" au niveau de l'épidémie de coronavirus.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : Rubirola dénonce deux poids deux mesures Crédit Image : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP | Crédit Média : Hugo Amelin | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin édité par Marie Gingault

Tandis que le masque devient obligatoire dans toutes les rues de Paris à compter du vendredi 28 août, il n'y aura, pour l'heure, pas de fermeture anticipée dans les bars et restaurants de la capitale, comme c'est le cas à Marseille. Un "deux poids deux mesures", que dénonce Michèle Rubirola, la maire de la cité phocéenne.

"Ils décident depuis Paris de ce qui serait bon pour notre ville, sans entamer le dialogue nécessaire avec les élus, et surtout, sans nous donner les moyens de faire respecter les décisions qui sont les leurs", a déploré Michèle Rubirola

La maire de Marseille a également relancé le débat autour de la gratuité des masques, en demandant un geste au gouvernement : "L'État doit également donner un nombre suffisant de masques aux collégiens, aux lycéens, aux familles les plus précaires, afin qu'étudier ou travailler, ne devienne pas impossible".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Coronavirus France Mairies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants