2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : pour Djebbari, "on doit s'habituer à se déplacer différemment"

INVITÉ RTL - Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports s'est exprimé sur le transport ferroviaire et sur les suites qui vont être données aux annonces faites par le président de la République dans son allocution du 14 juillet.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : pour Djebbari, "on doit s'habituer à se déplacer différemment" Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot Journaliste RTL

Au micro de RTL, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, s'est exprimé sur les transports ferroviaires notamment à l'occasion des départs en vacances : "Les Français ont envie de partir en vacances, on dit que c’est environ 15% de moins que l’année passée à la même époque mais ça reste des chiffres importants".

Pour Jean-Baptiste Djebbari, cette présence de touristes est une raison d’espérer pour les "cafés, les hôtels et tout le tourisme de la côte française".

Il a insisté sur le nombre de voyageurs qui allaient prendre le train afin de partir en vacances d'été : "1 million de voyageurs vont se déplacer ce week-end et en sécurité sanitaire, 95% des voyageurs en train portent un masque, c’est une réussite." 

Et si le port du masque est autant respecté, pour le ministre délégué aux Transports, c'est à cause d'une "conscience qui s’est faite du risque individuel et du risque collectif". Pour le ministre aux Transports, la réapparition de clusters "doit nous pousser à la plus grande prudence, on doit s’habituer à se déplacer différemment, à travailler différemment".

"Un sous-investissement chronique dans les petites lignes"

À lire aussi
transports
Un Boeing 777 atterrit en urgence à Moscou après un problème de moteur

Mardi, lors de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron a annoncé que le fret ferroviaire allait être re-développé massivement comme le train de nuit et les petites lignes. Interrogé sur le sujet, Jean-Baptiste Djebbari affirme que pour relancer ces services, "il fallait une volonté politique forte parce que la concurrence de fret par la route a été organisée politiquement."

Jean-Baptiste Djebbari a aussi déclaré que des annonces sur plusieurs sujets comme les trains de nuit et le train dit des primeurs entre Perpignan et Rungis seraient faites par Jean Castex le 18 juillet à l’occasion d'un déplacement prévu dans les Pyrénées-Orientales . 

Des annonces nécessaires afin de combler "la sensation que l’État recule" et un sous-investissement qualifié de "chronique dans les petites lignes". Le ministre délégué aux Transports a également admis "un retard qu’il s’agit de combler et qui passe par la modernisation des wagons".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Gouvernement Transports
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants