1 min de lecture Cgt

Coronavirus : Martinez demande la gratuité des masques dans les entreprises

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT souhaite que les grandes entreprises soient davantage taxées pour aider les petites entreprises à acquérir des masques pour leurs salariés.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Philippe Martinez invité de RTL du 17 juillet 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Ne pas attendre le 1er août. Le gouvernement a annoncé que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos à partir de la "semaine prochaine. Et non pas dans deux semaines, comme l'avait initialement annoncé Emmanuel Macron. "J'encourage et j'invite l'ensemble des Français à sans délai, sans attendre la parution d'un décret et sans que l'obligation soit inscrite dans le marbre, à porter un masque dans tous les lieux clos quels qu'ils soient, et quand ils sont regroupés encore davantage," a insisté le ministre de la Santé Olivier Véran

Faut-il rendre le masque obligatoire en entreprise ? "La santé d'abord, répond Philippe Martinez (...) Le masque, c'est important. Dès que les distances ne peuvent pas être respectées, il faut une protection. Dans les locaux de la CGT, le masque est obligatoire".

Invité à l'antenne de RTL ce vendredi 17 juillet, le secrétaire général de la CGT "pense que le gouvernement a fluctué ses positions sur le masque en fonction des stocks disponibles. Il faut prendre en compte les réalités du travail pour protéger les salariés".

La protection ne peut pas être une affaire de porte-monnaie

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT
Partager la citation

Pour le syndicaliste, le masque "doit être gratuit" en entreprise. "Toutes les questions de santé publiques doivent être accessibles à tout le monde. La protection ne peut pas être une affaire de porte-monnaie. Il faut que le gouvernement donne les moyens aux petites entreprises de protéger les salariés", explique-t-il. 

À lire aussi
Le tramway strasbourgeois (illustration) bus
Strasbourg : un tram visé par des projectiles au lendemain de l'agression d'un chauffeur

Évoquant la Sécurité sociale, Philippe Martinez rappelle son principe : "Tout le monde y a droit, quels que soient ses moyens". "Donc ceux qui ont le plus de moyens, les grandes entreprises, doivent être un peu plus taxées pour permettre aux petites de pouvoir aider leur salariés".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cgt Coronavirus Philippe Martinez
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants