1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : "Le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal", assure une députée européenne
1 min de lecture

Coronavirus : "Le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal", assure une députée européenne

INVITÉE RTL - Nathalie Colin-Oesterlé rappelle qu'il sera possible de présenter le résultat d'un test PCR ou antigénique pour entrer dans un État membre.

Le pass sanitaire utilisera sans doute des QF Code
Le pass sanitaire utilisera sans doute des QF Code
Crédit : ARUN SANKAR / AFP
Coronavirus : "Le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal", assure une députée européenne
03:41
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière
Animateur

L'Europe est en train de mettre au point son pass sanitaire, et les Français, très réticents au départ, semblent s'y résoudre. Tests, vaccination, quarantaines, comment les États membres comptent-ils s'organiser pour un été fluide du point de vue des voyageurs ?

Nathalie Colin-Oesterlé, députée européenne centriste et membre de la commission Santé publique au sein du Parlement européen, rappelle d'abord, sur RTL, que "ce pass sanitaire, n'est pas un pass vaccinal". Il sera possible de se déplacer même si l'on n'est pas vacciné pour une quelconque raison.

"On aura la possibilité de présenter un test PCR de moins de 72 heures, affirme-t-elle, ou même un test antigénique de moins de 24 heures, avec une volonté d'avoir les tests les plus abordables. La Commission européenne débloque 100 millions d'euros pour aider les États membres à mettre en place des tests peu coûteux."

Ce certificat permettra de se rendre dans tous les États membres sans restrictions supplémentaires

Nathalie Colin-Oesterlé, députée européenne, sur RTL

Mais devra-t-on subir une quarantaine en entrant dans certains États ? "Le certificat Covid est mis en place pour harmoniser les différentes mesures d'entrée dans les États membres et les différentes restrictions, explique la députée. En cas de situation qui flambe, l'État membre prendra bien sûr d'autres mesures, mais en temps normal, ce certificat permettra de se rendre dans tous les États membres sans restrictions supplémentaires."

À lire aussi

Il sera également possible de ne pas se plier aux exigences de ce pass sanitaire, ou certificat Covid. " Ce certificat n'est pas obligatoire, assure Nathalie Colin-Oesterlé. Si vous ne voulez pas l'utiliser, vous en avez la possibilité et, à ce moment-là, vous vous pliez aux restrictions imposées par chaque État membre."

Ce dispositif doit être mis en place au 1er juillet. "On est très optimistes, je suis très favorable à ce certificat", insiste la députée européenne. Il faut absolument recouvrer nos libertés, c'est un moyen de cesser les restrictions et ce régime liberticide que nous connaissons depuis un an. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/