1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : le chômage partiel à 100% réactivé, annonce Macron

Emmanuel Macron a annoncé que le chômage partiel à 100% va être réactivé pour tous les secteurs impactés par le couvre-feu, en vigueur dès samedi minuit en Île-de-France et dans huit métropoles.

Emmanuel Macron le 14 octobre 2020
Emmanuel Macron le 14 octobre 2020 Crédit : Capture TF1
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Le président Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles restrictions sanitaires, mercredi 14 octobre, dans la cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Il a assuré que le chômage partiel à 100% va être réactivé pour les secteurs les plus fragiles. 

Alors qu’un couvre-feu a été décrété en Île-de-France et dans huit métropoles, le chef d’État a annoncé de nouvelles aides, conscient que ces mesures contraignantes affectent bon nombre de secteurs, frappés par des "conséquences économiques". 

Il a donc annoncé le prolongement de certains soutiens pour les secteurs de l'hôtellerie, la restauration, le tourisme, l'événementiel, la culture ou encore le sport. "Le chômage partiel à 100% pour l’employeur sera réactivé pour tous ces secteurs concernés par le couvre-feu (restaurants, cinéma, tourisme...)", a-t-il déclaré. 

Des "dispositifs de soutien supplémentaires"

Dans les métropoles où le couvre-feu prendra effet samedi minuit, le président s’est dit prêt à des concertations locales dès vendredi "pour tous les métiers qui sont concernés". "Je ne veux pas que nos indépendants, nos TPE et PME ferment à cause de ce couvre-feu, comme c’était le cas à cause du confinement (...). Nous aurons des dispositifs de soutien supplémentaires, on va améliorer l’accompagnement économique de tous ces secteurs", a-t-il assuré.

À lire aussi
L'application Tous Anti-Covid a pris la relève de StopCovid le 22 octobre 2020 Coronavirus France
Tous Anti-Covid activée par 500.000 Français en 24h : nouveau souffle ou faux départ ?

Enfin, Emmanuel Macron a réactivé une mesure en vigueur pendant le confinement, à savoir des "délais nouveaux" pour les prêts garantis par l’état. "On peut décaler d’un an le début du remboursement et on l’a échelonné sur 5 ans avec des taux très préférentiels", a-t-il dit. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants