1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "Il faut élargir les publics" éligibles à la vaccination, demande Pécresse sur RTL

INVITÉE RTL - "Quand il reste des doses le soir, il faut vacciner tous ceux qui ont le souhait de se faire vacciner", plaide la présidente de la région Île-de-France.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Valérie Pécresse est l'invitée de RTL jeudi 29 avril Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie Gingault

Des dizaines de milliers de créneaux de vaccinations sont toujours disponibles ce jeudi : plus de 320.000 sont répertoriés actuellement sur le site vitemadose. Toutefois, le gouvernement ne change pas de cap pour le moment. Une position que ne partage pas Valérie Pécresse. La présidente de la région Île-de-France souhaite élargir la vaccination aux plus jeunes.

"J'attends aujourd'hui l'élargissement de la vaccination, parce que nous savons bien que nous sommes dans une course contre la montre entre les variants et les vaccins et aujourd'hui, il y a plus de vaccins disponibles, mais il y a encore trop de stock", a souligné la présidente de la région Île-de-France selon qui "il faut élargir les publics, les tranches d'âge, qui peuvent se faire vacciner pour créer un effet d'entraînement vers la vaccination".

"Je ne peux pas admettre que des médecins ou des maires m'appellent en me disant 'il me reste des vaccins', il faut aller plus vite dans le déconfinement et c'est aussi une nécessité économique et sociale". Le maire de Cannes, David Lisnard, a décidé de vacciner à partir de 40 ans, sans demander l'autorisation à qui que ce soit. "Du bon sens", selon Valérie Pécresse : "quand il reste des doses le soir, il faut vacciner tous ceux qui ont le souhait de se faire vacciner et je vous assure que ça créera un effet d'entraînement",  

Il y a encore aujourd'hui, malheureusement, un peu de défiance vis-à-vis des vaccins. Si on laisse tous ceux qui ont envie de se faire vacciner, y compris peut-être des figures un peu d'exemplarité, alors il y aura un effet d'entrainement", martèle la présidente de la région Île-de-France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants