1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Ce n'est pas la peste", selon le président de la région PACA

INVITÉ RTL - Renaud Muselier, président de la région Sud, a modéré la gravité de la reprise de l'épidémie de Coronavirus à Marseille, notant qu'il n'y avait pas de "surmortalité" dans la ville entre 2019 et 2020.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : "ce n'est pas la peste", selon le président de la région Sud Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Victor Goury-Laffont

Il n'y a plus de doutes : le coronavirus fait sa rentrée dans les Bouches-du-Rhône, et en particulier à Marseille. En conférence de presse, le préfet du département a parlé, ce lundi 24 août, d'une situation "suffisamment alarmante". Des mesures restrictives supplémentaires pourrait être adoptées dans les jours à venir, comme la fermeture des bars à 20h ou la limitation des déplacements.

Une décision dont "prend acte" Renaud Muselier, médecin et président de la région Sud, qui acquiesce qu'il y a "incontestablement un nombre de tests augmentés positifs". Pour lui, il s'agit cependant d'un "Covid des boîtes de nuit", qui toucherait principalement les jeunes. 

Si l'élu Les Républicains reconnaît une hausse des hospitalisations, il dit refuser de céder à "l'émotion" et affirme qu'il n'existe pas de "surmortalité" entre l'année 2019 et 2020 dans la région Sud et dans la Ville de Marseille. 

"Ce n'est pas la peste, ce n'est pas la bombe atomique, ce n'est pas un tsunami", a-t-il tempéré au micro de RTL. "On est rentré depuis le départ dans une logique simple : on dépiste, on isole, et ici à Marseille on soigne et on traite", explique le président de région.

Renaud Muselier appelle désormais la population à se masquer, regrettant un relâchement dans le respect des gestes barrières à Marseille, alors que "le confinement a été parfaitement respecté". "Le masque est au coronavirus ce que le préservatif est au sida", a-t-il résumé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France PACA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants