1 min de lecture Décès

Claude Cochonneau, le président des Chambres d'agriculture, est décédé à 62 ans

Le président de l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture (APCA) est décédé accidentellement le 22 décembre dernier, dans son exploitation.

Claude Cochonneau, président des Chambres d'Agriculture
Claude Cochonneau, président des Chambres d'Agriculture Crédit : Twitter/APCA
Noé Blouin et AFP

Il avait été le vice-président du plus puissant syndicat agricole, la FNSEA. Le président de l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture (APCA), Claude Cochonneau, est décédé dimanche 22 décembre à l'âge de 62 ans. Il a été victime d'un accident alors qu'il travaillait sur son exploitation dans la Sarthe.

"Les membres du bureau de l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture et le directeur général ont la tristesse de vous faire part du décès accidentel de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture, survenu ce dimanche", a annoncé l'APCA dans un communiqué, ce lundi 23 décembre.

L'homme officiait depuis 2016 à la tête de l'APCA. Il avait alors succédé à Guy Vasseur, avant d'être réélu en 2019. Avant ce poste, il avait été vice-président du syndicat des exploitants agricoles, la FNSEA, entre 2004 et 2012. "Nous saluons l'homme d'engagement, l'agriculteur, le politique qui a œuvré toute sa vie à la défense et aux intérêts des agriculteurs ainsi qu'à la promotion de l'agriculture française", a ajouté l'APCA dans son communiqué.

"Un homme de dialogue"

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a également tenu à saluer la mémoire du dirigeant. "Agriculteur sarthois, longtemps élu local, engagé dans le syndicalisme agricole à des fonctions diverses mais toujours prenantes, membre éminent du CESE, Claude Cochonneau n'aura eu de cesse de donner de son temps au service de l'intérêt général, du collectif, au service du monde agricole", a-t-il affirmé, également dans un communiqué.

À lire aussi
Des personnes dans un Ehpad (Illustration). coronavirus
Coronavirus en France : au moins 884 décès dans les Ehpad, 4.503 morts à l'hôpital

"Dans une période compliquée et instable (...) Claude Cochonneau aura été un interlocuteur de confiance, un homme de dialogue, de compromis, de construction", a ajouté le ministre, exprimant ses condoléances aux proches du dirigeant et sa "sympathie à toute la grande famille du monde agricole endeuillé".

L'APCA a indiqué que de nouvelles élections auront bientôt lieu. L'actuel premier vice-président de l'APCA, assurera l'intérim en attendant que soit désigné le successeur de Claude Cochonneau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Agriculture Sarthe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants